Le Grand Hôtel de Cannes prépare sa spectaculaire métamorphose pour 2023

Fermé depuis septembre, le 5 étoiles est en cours de rénovation. Ses 75 chambres d’abord, puis le lobby, le restaurant et les terrasses l’hiver prochain. Une nouvelle enseigne Accor à la clef!

71

Le parc hôtelier de la Croisette fait peau neuve à coups de millions! Outre le Carlton (350 M€), le JW Marriott (70 M€) le Martinez (150 M€), le Majestic (10 M€), le Grand Hôtel aussi « profite » de la crise sanitaire pour s’adonner à une spectaculaire métamorphose. Coût? 15 M€.

« On se remet au goût du jour. Cette rénovation nous tire vers le haut », se réjouit Hugues Raybaud, directeur général de l’hôtel depuis 1996. (…)

Deux fermetures de six mois

Ce chantier de grande ampleur en deux phases implique deux fermetures de six mois. La première phase a débuté à la fermeture de l’hôtel le 19 septembre dernier.

Depuis, le cinq étoiles, propriété de la famille Veyrac, s’attelle à la rénovation complète de ses 75 chambres. Toutes mises à nu pour une totale refonte, de l’isolation à la plomberie, en vue d’une entière transformation esthétique. Fini l’atmosphère un brin désuète des années 70.

« Les chambres qui resteront au même nombre seront plus lumineuses, plus Côte d’Azur pour une ambiance d’hôtel de vacances », décrypte Hughes Raybaud, qui le rouvrira en mars 2022 afin d’exploiter la saison d’été.

Une seconde phase débutera mi septembre 2022. Le Grand Hôtel fermera à nouveau pour se consacrer au chantier de son rez-de-chaussée. « Bar, lobby, locaux techniques, cuisine et restaurant seront alors entièrement rénovés, les terrasses sont aussi modifiées. »

Il sera donc flambant neuf en mars 2023.

Sous l’enseigne Mondrian

Une montée en gamme qui augmentera le prix des chambres actuellement entre 300 et 900€ la nuit? « Difficile de le dire aujourd’hui. Cela dépendra du marché, de l’activité. »

Ce qui est d’ores et déjà acté, c’est que la société exploitante qui finance la rénovation, va s’appuyer sur le groupe Accor pour gérer le développement du Grand Hôtel à l’international.

Une fois modernisé sous ses nouveaux atours, ce dernier sera alors exploité sous l’enseigne premium Mondrian, lancée en 2020 par Accor.

Une nouvelle page est en train de se tourner dans l’histoire du fleuron cannois qui conserve ses 60 emplois pendant les travaux.

Article complet sur Nice Matin

Publicité 4