lun 15 août 2022
18.5 C
Paris

Portrait | Serge Trigano, co-fondateur de Mama Shelter

"La vie est flamboyante et impertinente", selon Serge Trigano, le co-fondateur de Mama Shelter. L'entrepreneur fait sa marque dans l'industrie hôtelière en créant un nouveau concept d'hébergement-boutique lifestyle. Retrouvez ici les meilleurs extraits de l'interview accordée à Hospitality News par le le génial entrepreneur !

Must read

Qu’est-ce qui distingue Mama Shelter des marques hôtelières conventionnelles ?
Mama Shelter a été la première marque lifestyle du secteur hôtelier à être lancée en 2008. Elle a ouvert la voie à bien d’autres. Le segment du style de vie représente désormais le cluster du tourisme qui connaît la croissance la plus rapide. Aujourd’hui, plus que de simples chambres et restaurants, Mama Shelter est un espace de rencontre, un véritable refuge urbain beau, moderne et vivant, mais aussi populaire, convivial et sexy. Après 14 ans, nous avons 16 Mama Shelters, 2 161 chambres, 16 restaurants et 1 250 employés dans 14 villes et neuf pays. (…)

Comment décririez-vous l’héritage de la famille Trigiano ?
Je suis le fils de Gilbert Trigano, co-fondateur du Club Med. J’ai grandi dans l’hôtellerie, qui a été une importante source d’inspiration dans ma vie. Après avoir obtenu un baccalauréat en économie de l’Université Panthéon-Assas, j’ai rejoint l’entreprise familiale.

De 1970 à 1991, j’ai travaillé pour le Club Med en tant qu’hôte (« Gentil Organisateur ») au Maroc. Après avoir acquis une expérience au Club Med, j’ai lancé mes propres sociétés : Serge Trigano & Fils, Ville et Gîte, Altour (agence de voyages) et Moments de Vie (séminaires d’entreprise). Durant cette période, j’ai collaboré à différentes missions pour le Ministère de l’Innovation et du Tourisme. 

En 1998, mon père publie son premier livre « La Saga du Club » sur l’esprit Club Med. En 2008, avec mes fils Jérémie et Benjamin, nous avons lancé un nouveau type d’hôtel : le Mama Shelter. Pour ce nouveau concept, je me suis inspiré de l’expérience Club Med et de la vision de mes fils de proposer un nouveau type d’hôtel au design urbain à des prix abordables. Mes fils et moi avons convenu de vendre Mama Shelter à Accor en 2021. Aujourd’hui, Je joue toujours un rôle clé dans le développement de la marque Mama Shelter. En parallèle, je gère également l’hôtel Forges les Eaux du groupe Partouche. (…)

Comment avez-vous rendu chaque propriété du portefeuille Mama Shelter unique ?
Mama Shelter a pour vocation d’accueillir tout le monde : les voyageurs comme les entreprises. Voyager pour affaires ne doit pas signifier devoir faire des compromis sur l’ambiance et le confort. (…) Mama Shelter ne consiste pas à vendre un produit matériel : un lit, une chambre ou un espace restaurant pour un petit déjeuner rapide. Mama Shelter consiste à offrir aux clients une expérience. 

Quels sont vos projets à venir ?
Nous avons deux projets programmés : un en France – Mama Rennes, Dijon et Nice ; et un hors de France – Mama Dubaï, Mama Bucarest, Mama Zürich et Mama Medellin. (…) Lire l’entretien complet sur Hospitality News Middle East

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »