Monde | Les bureaux face à la 2e vague, l’hôtellerie se met au télétravail, le networking version digital

L'hôtellerie face à la pandémie 

55
La Compagnie Hôtelière de Bagatelle.

L’hôtellerie traverse, comme la restauration ou l’événementiel, des temps bien difficiles. Le dernier baromètre d’Extendam, réalisé avec plusieurs partenaires, relève ainsi que le marché de Paris et sa petite couronne réalise un taux d’occupation historiquement bas pour un mois de septembre. Le taux est inférieur de cinq points au mois d’août, qui se veut traditionnellement un mois de basse saison… Les régions sont également en recul de quatorze points par rapport au mois passé, mais enregistrent tout de même 52 % de taux d’occupation. Le segment économique et milieu de gamme permet aux villes secondaires de tirer leur épingle du jeu à l’instar de Lille, Auxerre, Saint-Etienne, Blois…

Célia Cornu, Directrice Générale de la Compagnie Hôtelière de Bagatelle

Il n’y a  pas que les bureaux qui se réinventent, l’hôtellerie aussi. Afin de répondre à un nouveau besoin des entreprises et des salariés, la Compagnie Hôtelière de Bagatelle a décidé de transformer certaines chambres de ses hôtels 4* en… espaces de télétravail ! Et comme pour les clients de l’hôtel, il est possible de faire appel au room service, se détendre au bar, et avoir un accès privilégié – selon l’hôtel – à sa salle de sport ou son hammam. L’offre Télétravail est disponible à partir de 50 € la journée (dès 9h du matin) et peut se réserver auprès de la réception.

Publicité 3