Maxime Frédéric, pâtissier de l’année

En quelques mois à l’hôtel Cheval Blanc Paris, le trentenaire a décroché titre et prix.Une réussite qui n’a pas tourné la tête à ce génie pur, simple et sympathique.

7

Tester, tester encore… Arrêtez de penser à la Covid et testez plutôt les créations de Maxime Frédéric, chef de la pâtisserie et de la boulangerie de l’hôtel Cheval Blanc Paris.

(…) «Le beau pas bon, c’est grave!» précise ce perfectionniste, soigneux du choix des matières premières, amoureux des textures, des pâtes, des émulsions… Raffinée, sa pâtisserie «est, dit-il, plutôt féminine, élégante, légère et ludique». L’homme est un sensible. (…) Lire la suite sur Le Figaro

Publicité 4