Le groupe Le Duff veut racheter Frial pour se diversifier vers les plats cuisinés surgelés

Le groupe breton Le Duff veut racheter Frial, le groupe normand spécialisé dans les plats cuisinés surgelés, avec trois usines à Bayeux et à Falaise, et 450 salariés. Un nouveau virage pour le géant de la restauration hors-domicile.

7

Le groupe Le Duff est surtout connu pour être le leader mondial de la boulangerie-viennoiserie, avec ses enseignes Brioche Dorée et Fournil de Pierre. Il a également popularisé la pizza-pasta avec les restaurants Del Arte. Son appétit le pousse cette fois vers la Normandie, où il est annonce être « en négociation exclusive avec le Groupe Frial en vue de son rachat. » L’objectif est de « créer un leader mondial dans le secteur des plats cuisinés surgelés premium. »

« Ouvrir la voie à de nouveaux débouchés »

Fondé en 1980, à Bayeux, Frial est créateur et fabricant de solutions culinaires surgelées. Implanté au cœur de la Normandie, il emploie 450 collaborateurs sur trois sites industriels, à Bayeux et à Falaise. Parmi ses clients, on trouve les spécialistes du surgelé, la grande distribution et la restauration.

À travers cette acquisition, le groupe Le Duff souhaite poursuivre sa forte croissance internationale, « en ouvrant la voie à de nouveaux débouchés, notamment en Amérique du Nord et en Asie. » Comme lui, le groupe Frial réalise une part non négligeable de son activité (30 % du chiffre d’affaires de l’entreprise) à l’étranger.

Des recettes « façon terroir »

« Cette acquisition marque une étape importante », ajoute le groupe le Duff qui veut renforcer sa position sur le segment des plats cuisinés surgelés premium et compléter l’offre existante (avec ses enseignes Pom BistrotYummy). « Nous voulons concevoir des recettes savoureuses « façon terroir », à base de pommes de terre et légumes cuisinés surgelés. »

Pour Louis Le Duff, le président fondateur du groupe éponyme, « innover reste le mot d’ordre. 50 % des produits de notre congélateur n’existaient pas il y a dix ans. Il faut donc savoir saisir les évolutions de la société et les nouveaux besoins des consommateurs. C’est ce que nous souhaitons faire avec l’acquisition de Frial, parfait exemple de la réussite et du savoir-faire made in France. » (…) Lire la suite sur Ouest France

Publicité 4