Kamal Mouzawak amène Tawlet à Paris

L'entrepreneur libanais Kamal Mouzawak présente la richesse de la cuisine libanaise en France avec le lancement de Tawlet Paris le 12 janvier 2022. Le restaurant célèbre les traditions culinaires de chaque région du Liban, faisant la promotion des ingrédients locaux tout en encourageant les cuisiniers à redécouvrir les anciennes recettes.

91

Qu’est-ce qui a motivé le lancement de Tawlet Paris ?
Il y a une grande communauté libanaise à Paris, et j’ai réussi à établir des liens avec d’autres Libanais en visitant la ville. Le lancement de ma première filiale à l’étranger en France m’a semblé naturel.

@credit Kamal Mouzawak

En quoi l’agence parisienne diffère-t-elle de Tawlet à Beyrouth ?
Nous sommes restés fidèles à l’esprit du Tawlet Beirut, qui est de proposer une cuisine faite maison par des femmes libanaises. Au Liban, nous avons des cuisiniers fixes et un cuisinier invité qui met en valeur la cuisine d’une région différente chaque semaine, mais en France nous n’avons pas pu le faire, nous avons donc décidé d’adapter notre offre pour mettre en valeur la cuisine des différentes régions du Liban. Le mardi, notre menu se concentre sur le Sud, tandis que le mercredi, nous préparons des plats des montagnes du Liban. Le vendredi, les clients peuvent déguster une cuisine du Nord, et les samedis et dimanches, nous proposons notre brunch spécial Beyrouth. Nous fermons le lundi et le dimanche soir.

Que pouvez-vous nous dire sur l’emplacement que vous choisissez à Paris ?
Aucun de nos emplacements n’est dans des rues principales ou chères. A Paris, nous sommes restés fidèles à notre concept, nous avons donc choisi le 2 rue de la Fontaine au Roi. Nous sommes très satisfaits de notre choix car il a une ambiance de village, et nous collaborons beaucoup avec nos voisins amicaux. Par exemple, nous travaillons avec Slice Pizza, notre voisin, qui nous fournit la pâte pour notre manousheh.

Comment le designer Jules Mesny Deschamps a-t-il donné vie à votre vision ?
Jules Mesny Deschamp  et moi avons collaboré à ce projet. Jules est un ami très cher qui a déjà conçu mes succursales de Beyrouth, ce qui nous a permis de travailler ensemble très facilement et d’amener l’esprit de la succursale de Beyrouth à Paris. Nous n’avons pas acheté de nouveaux meubles ; tout est ancien et majoritairement apporté par  Le Bon Coin , un revendeur en ligne de meubles d’occasion. (…) Lire la suite sur Hospitality News Mag

Publicité 4