lun 27 juin 2022
17.9 C
Paris

Grèce | On a trouvé l’hôtel le plus confidentiel de Santorin (en Grèce)

Le Canaves Oia Epitome, élu meilleur resort d’Europe en 2020 par le magazine Travel+Leisure, est le seul hôtel de Santorin dont les suites jouissent à la fois de panoramas ébouriffants sur la mer Egée mais aussi d'une vue imprenable sur les réputés couchers de soleil de l'île.

Must read

Le pitch :

Une propriété inspirée de l’architecture traditionnelle des Cyclades, entre matériaux naturels et terreux et design ultra-moderne, perchée au-dessus de la pittoresque baie de pêcheurs d’Ammoudi. Surtout, la seule propriété de Santorin dont les 24 villas de luxe pour initiés jouissent d’une vue sur la mer Egée mais aussi sur les plus cinématographiques couchers de soleil de l’île.

Yiannis et Anna Chaidemenos, propriétaires Canaves Oia Epitome

L’histoire :

À l’origine : la famille Chaidemenos, l’une des premières à avoir introduit le tourisme dans le village de pêcheurs d’Oia, à Santorin. Surtout, le couple qui a redéfini le sens de l’hébergement de luxe sur l’île. En 1985, Yiannis et Anna Chaidemenos héritent de deux caves à vin du XVIIe siècle sur la pointe nord de l’île qu’ils décident de transformer en trois chambres d’hôtels plutôt modestes mais merveilleusement ouvertes sur la mer et sur la caldeira, mythique cratère volcanique de l’île. Le refuge idéal des couples et des jeunes mariés. Le temps passe et au fil des années, ils acquièrent d’autres bâtiments où ils installent des suites. Après le Canaves Oia Boutique Hotel, ils ouvrent quatre autres établissements singuliers installés à quelques kilomètres les uns des autres : Canaves Oia Suites, Canaves Oia Sunday Suites, Canaves Oia Eden Villas et, en 2018, Canaves Oia Epitome. Autant d’hôtels de luxe résolument modernes perchés à flanc de falaise ou dans les terres désormais gérés (depuis 2010) par les fils du couple fondateur, Markos et Alexandros. Les deux frères connaissent l’île par cœur, tout comme ces établissements minimalistes dans lesquels ils ont grandi, et leur vision plus moderne encore de l’hospitalité a conduit la marque à être plus exposée médiatiquement parlant et à recevoir de nombreuses récompenses internationales (“Top 20 Resorts in Greece” du Condé Nast Traveler, “Top 25 Hotels — Greece” des voyageurs de TripAdvisor, “Hotel of the Year 2018” et “Resort Hotel of the Year 2018” de Small Luxury Hotels of The World…).

@credit Canaves Oia Santorini
@credit Canaves Oia Santorini
@credit Canaves Oia Santorini

La décoration :

Du traditionnel, forcément, et notamment de la pierre ponce volcanique noire typique de Santorin et une palette chromatique inspirée de la terre – d’ailleurs, c’est le seul hôtel du groupe a avoir misé là-dessus. Côté intérieur, Anna Chaidemenos qui, bien qu’elle ait plus ou moins passé le flambeau à ses fils, continue de veiller au grain : mobilier pensé par des designers grecs (Ethimo, Vestal, Mia Collection), céramiques confectionnées sur l’île (Hara Dounia, Pink Dolphin et Ceramic Lab) mais aussi quelques pièces de design contemporain (Paola Navone, Rugiano) pour moderniser l’ensemble. Sans compter un petit coup de main d’agences extérieures comme K-Studio.

Les chambres :

39 suites et villas, toutes imprégnées de lumière naturelle, toutes décorées entre tradition et modernité (les meilleurs éléments de l’architecture cycladique dans un style contemporain). Transitions transparentes entre intérieur et extérieur, salons spacieux, piscines à débordement chauffées, terrasses ombragées, lits king size, baignoires avec vue… Dans chaque chambre, tout a été conçu pour le confort et la relaxation des convives, qu’ils soient seuls, en couple, en famille ou entre amis. Et, en bonus, depuis chacune d’entre elles, des vues pittoresques sur la mer Egée (et le coucher du soleil, tous les soirs) et un calme olympien pour “un répit inspirant pour l’esprit, le corps et l’âme” – c’est du moins la promesse du lieu.

Nourriture et boisson :

D’abord, notez qu’ici, comme au sein de chacun des établissements du groupe Canaves Oia, la cuisine locale est à l’honneur – ils auraient tort de se priver. Le chef : Tassos Stefatos. Né sur l’île paradisiaque de Kefalonia, à l’ouest de la Grèce, le Grec, qui “cuisine comme une grand-mère et dresse comme un artiste” (c’est comme ça qu’on nous la vendu), a l’habitude des cuisines étoilées. Alors, pour l’Elements Restaurant & Bar du Canaves Oia Epitome, il s’est attaché à sublimer les complexités de la cuisine traditionnelle locale tout en célébrant les produits de la mer. La cuisine, justement : européenne moderne avec des touches grecques. À la carte, par exemple : langoustines à la vapeur infusées au kombu, citron vert et martini sec ; noix de Saint-Jacques vieillies à sec, choux, ail noir et sauce à la poutargue ; canard nourri au maïs, perles de foie et myrtilles ; turbot cacciucco alla Livornese, polenta, crème aigre et kritamo séché… Et quelques drôles d’associations ; oursins/algues/noodles de tarama ou encore morue/courgettes/caviar. (…) Lire la suite sur GQ

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :