France | Le robinetier de luxe THG-Paris sous pavillon chinois

Le spécialiste français de la fabrication de robinets très haut de gamme cède 75 % de son capital au géant chinois des articles sanitaires Jomoo. Il entend ainsi accélérer en Chine et sortir de sa niche de marché.

126
Source THG Paris

Le robinetier de luxe THG-Paris veut s’ouvrir en grand les vannes du marché chinois. Pour y parvenir, la PME familiale, basée depuis 1956 à Béthencourt-sur-Mer (Somme), vient de céder 75 % de son capital à Jomoo, un géant local de la fabrication d’articles sanitaires, présent dans plus de 80 pays. Un industriel employant 14.500 salariés pour 1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires environ.

THG-Paris entend profiter du réseau de près de 4.000 magasins et showrooms dont dispose Jomoo en Chine pour, à terme, réaliser un quart de ses ventes dans le pays. « La Chine pèse 5 à 10 % de notre activité. L’accès à ce marché est devenu plus coûteux et compliqué ces dernières années, surtout pour une société comme la nôtre, spécialisée sur la niche de marché des palaces, des hôtels 5 étoiles, ou des particuliers fortunés », indique David Bonnelle, directeur général du groupe.

Crillon et Trump Taj Mahal Hotel

Connu pour avoir équipé le Crillon à Paris, le Burj al-Arab de Dubaï ou le Trump Taj Mahal Hotel de Las Vegas, (…) Lire la suite sur Les Echos

- Publicité 4 -