France | Le robinetier de luxe THG-Paris sous pavillon chinois

Le spécialiste français de la fabrication de robinets très haut de gamme cède 75 % de son capital au géant chinois des articles sanitaires Jomoo. Il entend ainsi accélérer en Chine et sortir de sa niche de marché.

80

Le robinetier de luxe THG-Paris veut s’ouvrir en grand les vannes du marché chinois. Pour y parvenir, la PME familiale, basée depuis 1956 à Béthencourt-sur-Mer (Somme), vient de céder 75 % de son capital à Jomoo, un géant local de la fabrication d’articles sanitaires, présent dans plus de 80 pays. Un industriel employant 14.500 salariés pour 1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires environ.

THG-Paris entend profiter du réseau de près de 4.000 magasins et showrooms dont dispose Jomoo en Chine pour, à terme, réaliser un quart de ses ventes dans le pays. « La Chine pèse 5 à 10 % de notre activité. L’accès à ce marché est devenu plus coûteux et compliqué ces dernières années, surtout pour une société comme la nôtre, spécialisée sur la niche de marché des palaces, des hôtels 5 étoiles, ou des particuliers fortunés », indique David Bonnelle, directeur général du groupe.

Crillon et Trump Taj Mahal Hotel

Connu pour avoir équipé le Crillon à Paris, le Burj al-Arab de Dubaï ou le Trump Taj Mahal Hotel de Las Vegas, (…) Lire la suite sur Les Echos

Publicité 4