Au Havre, une future école « d’application » de restauration et d’hôtellerie alimente le débat

Urbanisme. Une école d’application pour la restauration et l’hôtellerie devrait voir le jour à deux pas du muséum. La désaffectation de l’élémentaire Jean-Macé est actée, la promesse de vente des terrains par la Ville du Havre est signée. Mais le projet fait déjà débat.

72
Le Havre

Fallait-il en profiter pour étendre la réflexion autour de la requalification de la place du Vieux-Marché, au pied du muséum ? Sait-on seulement ce qu’il va y être réalisé ? Et avec quelle garantie ? La Ville a, à peine, entériné la désaffectation de l’espace et signé une promesse de vente sous condition que le projet fait déjà débat. Celui de la réalisation d’une école d’application pour la restauration et l’hôtellerie dans les locaux et la cour de l’ancienne école Jean-Macé.

Didier et Léa Lassarat, propriétaires du restaurant Les Enfants Sages, installé depuis septembre 2015 dans l’ancienne maison du directeur de cette même école, projettent d’y réaliser cet investissement. Un projet sur lequel les intéressés (également à la tête des hôtels Vent d’Ouest au Havre, des Maisons de Léa à Honfleur, des Pins de César à Saint-Jouin-Bruneval et du Chamois d’Or à l’Alpe d’Huez) ne souhaitent pas, pour l’heure, s’exprimer.

Il devrait s’agir d’un établissement permettant à des personnes en phase de reconversion professionnelle d’y apprendre les métiers d’encadrement de l’hôtellerie et de la restauration. Ainsi que d’y former les cadres du groupe. Le principe de l’école d’application leur permet d’apprendre in situ. Concrètement, le bâtiment devrait, au rez-de-chaussée, accueillir un restaurant ouvert au public, ainsi que des chambres d’hôtel et des bureaux dans les étages. Enfin, une partie de l’ancienne cour devrait être occupée par une terrasse dédiée à l’activité du restaurant. (…) Lire la suite sur Paris Normandie

 

- Publicité 4 -