Espagne | Covid : les restrictions tuent à petit feu les restos emblématiques de Barcelone

Un an après la pandémie de Covid-19, nombreux sont les secteurs touchés par la crise économique. Parmi eux, la restauration est l’un des plus meurtris. Les restaurants centenaires de Barcelone s’adaptent alors tant bien que mal pour survivre.

24

« La crise du Covid est sans aucun doute le coup le plus dur de l’histoire du restaurant » déplore Carlos Martínez Agut, gérant de Can Culleretes, situé à deux pas de la Rambla. Et, son cas est loin d’être isolé. Malgré leur prestige, Can Culleretes (1786), Los Caracoles (1835) ou encore 7 Portes (1836) se démènent pour faire face à la pandémie. En effet, il y a tout juste un an, l’annonce du confinement a bouleversé leur quotidien. L’arrêt forcé des activités a laissé place à de nombreuses inquiétudes : comment assurer la survie de son restaurant ? Comment appréhender le futur ? Les questions sont nombreuses et les réponses encore floues. Après avoir régalé pendant deux siècles les habitants de Barcelone et les touristes, les restrictions liées au Covid-19 ont obligé ces restauranteurs à s’adapter au plus vite pour continuer leur service.

Se renouveler pour survivre au Covid

Pour ces établissements, le confinement a été l’occasion de se réorganiser. « La fermeture forcée de Los Caracoles m’a permis de penser différemment le fonctionnement du resto avec ma famille » confie Aurora Bofarull, propriétaire du restaurant. « On a imaginé de nouvelles cartes avec moins de plats car l’effectif est très réduit, et tous sont à emporter. » Ce système de livraisons et de commandes à emporter a donné un second souffle aux restaurateurs.(…) Lire la suite sur Equinox Magazine

Publicité 4