EAU | À quoi ressemble le Burj Al Arab, ce luxueux hôtel de Dubaï où une simple visite coûte 94 € ?

Le Burj Al Arab est un luxueux hôtel situé à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. Une visite des lieux comme celles qui sont organisées depuis plusieurs semaines coûte 94 €, et il faut débourser plus de 1 400 € pour une nuit dans une suite. Voici à quoi ressemble cet établissement situé dans un gratte-ciel en forme de voile de bateau.

55

Une immense tour aux grandes parois vitrées, qui prend la forme d’une voile de bateau gonflée par le vent. Le Burj Al Arab est un luxueux hôtel qui s’élève à 321 mètres au-dessus d’une île artificielle de Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. Pour découvrir ce gratte-ciel emblématique, il fallait, jusqu’ici, retenir une table dans l’un des restaurants de celui-ci ou réserver une suite, moyennant plus de 1 000 € par nuit… Mais depuis le 28 septembre 2021, des visites de la tour sont organisées, elles permettent de découvrir les lieux pendant 1 heure 30, contre 399 dirhams des Émirats Arabes Unis, soit environ 94 € ! Visite guidée de ce très luxueux hôtel qui a ouvert ses portes en 1999.

Que trouve-t-on dans le bâtiment ?

Pour accéder à l’hôtel, il faut d’abord franchir un pont de 340 mètres de long, qui enjambe les eaux claires du golfe Persique et mène à l’île artificielle qui s’étire au pied du gratte-ciel. Ensuite, c’est l’immense entrée : un gigantesque atrium de 180 mètres de haut, indique la chaîne de télévision américaine CNN.

 

@credit wikipedia

D’immenses colonnades dorées attirent 1 790 m² de feuilles d’or, de 24 carats, décorent les intérieurs de l’établissement, indique le site web de l’hôtel. L’établissement compte neuf restaurants, dont le Junsui, au plafond recouvert de quelque 21 000 cristaux, mais également un bar à cocktails situé à 200 mètres de haut.

Difficile de tenir le compte de tous les équipements et services dont dispose le luxueux hôtel, qui comprend notamment une « terrasse » de 10 000 m² avec plage artificielle et piscines installées juste à côté des eaux du golfe Persique.

Combien coûte une suite ?

Un aperçu des prix des suites les moins onéreuses de l’hôtel, pour une nuit de la mi-novembre (deux personnes). (Capture d’écran : jumeirah.com)
Pour deux adultes qui souhaitent passer une nuit au Burj Al Arab à la mi-septembre, la suite la moins onéreuse (il n’y a pas de chambres) est facturée 1 438 €, sur la plateforme de réservation de l’établissement. Elle fait 170 m², et jusqu’à quatre personnes peuvent y dormir, les prix augmentant au fur et à mesure que l’on ajoute des clients.

À l’autre bout de la grille tarifaire proposée par le site internet de l’hôtel, il faut compter 8 156 € pour s’offrir la « suite diplomatique » de trois chambres, qui s’étire sur 670 m². Les tarifs des autres suites sont compris dans la fourchette de prix qui séparent ces deux sommes, comme la « suite panoramique » (1 849 €, 225 m²).

À quoi ressemble une suite ?

Les suites sont toutes très vastes et chacune présente des caractéristiques différentes. Par exemple, la suite club est particulièrement adaptée pour organiser des rendez-vous d’affaires, indique l’hôtel, certaines comprennent un jacuzzi.

Il y a aussi la suite royale, qui n’est pas proposée sur la plateforme de réservation de l’hôtel. Elle est particulièrement luxueuse, comme le montre cette vidéo publiée par le quotidien émirati de langue anglaise The Khaleej Times :

Toutes les suites partagent un point fort : la vue, qui s’ouvre sur le golfe Persique ou les autres gratte-ciel du centre de Dubaï, indique l’office de tourisme Visit Dubai.

(…) Lire la suite sur Ouest France

Publicité 4