Humour | Nantes : « agréable », « cellule cosy »… Sur Google, ils racontent leur nuit à l’hôtel de police

Les avis Google laissés sur la page du commissariat de police de Waldeck-Rousseau à Nantes ne manquent pas d'humour. Sur Google, le commissariat de police central de Waldeck-Rousseau, à Nantes (Loire-Atlantique), a reçu 162 avis. Des commentaires, vous allez le voir plus ou moins sérieux, laissés par des citoyens lambdas et/ou des gardés à vue commentant l’accueil et le séjour en cellule à l’image d’une nuit à l’hôtel. Attention : humour garanti, mais second degré indispensable !

11

« La tapisserie est à refaire »

Comme Jordan, certains ont donné une note plutôt flatteuse, de l’ordre de 4 sur 5, alors que la moyenne n’est que de 2,3. « Toujours un plaisir de passer un agréable moment des les cellules du commissariat Waldeck-Rousseau, écrit-il avant de nuancer :

Néanmoins la tapisserie est à refaire, les photographes sont formidables et de très bon conseils.  Juste petit bémol… Le voisinage ! Du tapage nocturne et beaucoup d’étranges bruits de coups de pieds et de poings. Cependant, le petit-déjeuner vous est offert et ils ne regardent pas le prix en ce qui concerne le jus d’orange (…). Prix attractif, je recommande.

« Les toilettes et douches ne sont pas intégrées à la chambre »

D’autres sont un peu plus durs avec les policiers et leur « hôtel ». Fuji modz’ v2 par exemple :  [On] vous interroge beaucoup sur votre vie privée avant de vous proposer une chambre qui laisse à désirer et qu’il faut parfois partager ! Les toilettes et douches ne sont pas intégrées à la chambre. Je ne conseille vraiment pas cet hôtel. »

« Room service agréable »

De son côté, Augustin garde un souvenir ému de son passage dans les geôles de Waldeck-Rousseau. « Cellule cosy, radio classique dans le couloir, room service agréable, brique de jus et plats micro ondes… C’était top, petit bémol pour les toilettes turcs et sur l’intensité du jet pour remplir son gobelet », ironise-t-il dans son message.

Certains avis font aussi l’éloge « d’un personnel prêt à tout pour les clients. » D’autres citoyens évoquent une nuit difficile en raison de l’isolation défectueuse « car il n’est pas rare d’entendre ses voisins manifester leur mécontentement » et donc être réveillé aux aurores. « Ici, le réveil se fait au chant des poulets », confirme un internaute. Une expérience « assez expérimentale » en résumé.

Contacté, le commissariat n’a pas souhaité faire de commentaires. Article complet sur Actu

Publicité 4