Craignant un coup d’arrêt brutal de l’activité, les hôtels bradent leurs prix

15
n France comme en Europe, les hôtels basés dans les destinations touristiques phares ont décidé de baisser leurs prix pour tenter de sauver l’arrière-saison qui débute.

Après un été difficile mais tout de même meilleur que prévu, les professionnels du tourisme s’attendent à un automne plus que morose. L’annulation de nombreux événements et le non-retour des voyageurs étrangers dans l’Hexagone en raison de l’épidémie de coronavirus fait craindre un coup d’arrêt brutal de l’activité en cette arrière-saison qui débute.

Si les recherches de vols en France augmentent de 16% pour la période allant du 1er septembre au 17 octobre, les recherches d’hôtels diminuent, elles, de 14% par rapport à la même période l’an passé, selon les chiffres de Kayak.fr. Ce qui laisse suggérer une préférence pour des séjours chez des proches ou dans d’autres types de logement.

Alors, les professionnels de l’hôtellerie n’hésitent pas à brader leurs prix pour attirer les voyageurs et limiter la casse. En particulier à Paris, destination française la plus recherchée, où le prix d’une chambre pour une nuitée baisse en moyenne de 34% par rapport à la même période en 2019.

A Nice, Marseille et Lyon, les prix pour une nuitée reculent respectivement de 28, 16 et 14%. Au final, seule Deauville voit ses tarifs progresser (+4%) dans le top 10 des destinations tricolores les plus recherchés sur Kayak.fr.

Top 10 des destinations françaises les plus recherchées
Top 10 des destinations françaises les plus recherchées © Kayak

Les prix des vols par rapport à ceux pratiqués l’an passé sont eux aussi globalement en baisse, en particulier pour les voyages vers Nice (-20%), Paris (-15%) et Lyon (-10%). Ils augmentent en revanche pour les vols vers Figari (+2%), Marseille (+8%) et Toulouse (+9%).

Top 10 des destinations françaises les plus recherchés (par recherches de vols)
Top 10 des destinations françaises les plus recherchés (par recherches de vols) © Kayak

Des baisses de prix encore plus marquées à l’étranger

Dans un contexte toujours marqué par la crise sanitaire, les recherches de vols (-52%) et d’hôtels (-78%) à l’étranger chutent lourdement pour les mois de septembre et octobre. Et les Français qui décident tout de même de voyager hors de France mise sur l’Europe avec, là-encore, des tarifs particulièrement attractifs dans les destinations plébiscitées.

Ainsi, le prix d’une chambre pour une nuitée dans un hôtel à Barcelone chute de 55% par rapport à la même période l’année dernière. Les tarifs reculent également de 49% à Amsterdam, 46% à Santorin, 45% à Londres, 43% à Palma de Majorque…

Top 10 des destination européennes les plus recherchées par hôtels
Top 10 des destination européennes les plus recherchées par hôtels © Kayak.fr

Quant au classement des destinations européennes les plus recherchées par vols, Lisbonne, en tête, voit le prix du billet fondre de 11% en moyenne. Les baisses les plus marquées concernent néanmoins Athènes (-31%), Split (-30%), Héraklion (-28%) et Barcelone (-20%).

Top 10 des destinations européennes les plus recherchées (par vols)
Top 10 des destinations européennes les plus recherchées (par vols) © Kayak.fr
Publicité 3