Afrique | À Djibouti, l’hôtellerie enchaîne les nouvelles étoiles

28

Malgré la crise sanitaire, plusieurs grandes enseignes s’apprêtent à ouvrir des établissements, notamment dans le cadre du partenariat entre le djiboutien Kamaj et le français Accor.

La pandémie ne fait pas peur au groupe Accor. Trois établissements de la chaîne hôtelière française s’installent à Djibouti à la suite d’un partenariat signé au début de septembre à Dubaï avec le groupe diversifié Kamaj (1 000 employés), actif dans les secteurs de l’immobilier, de la sécurité privée et de la distribution (avec notamment le Grand Marché de Riyad, composé d’une centaine de boutiques).

Publicité 3