Couvre-feu : les restaurants d’hôtel autorisés à servir leurs clients après 21 heures en room-service

Le secrétariat d'Etat en charge du Tourisme a précisé que les restaurants d'hôtels situés en zone de couvre-feu ne pouvaient plus assurer le service à table après 21 heures.

46

Les restaurants d’hôtels des zones soumises à un couvre-feu en raison de la pandémie de Covid-19 peuvent continuer à servir leurs clients après 21 heures mais uniquement en “room service”, a précisé ce vendredi le secrétariat d’Etat en charge du Tourisme.

“Tous les restaurants qui se situent dans les zones de couvre-feu ferment à 21 heures: ce qui est autorisé dans des hôtels, c’est d’assurer du room service”, ont indiqué les services de Jean-Baptiste Lemoyne. “Ils servent les clients qui sont dans leur chambre, il n’y a donc pas de flux et donc le couvre-feu est respecté.”

Hôtels et restaurants prêts à “se serrer les coudes”

Certains professionnels s’interrogeaient sur la possibilité de garder les clients dans la salle du restaurant d’un hôtel au-delà de 21 heures après des propos du PDG d’Accor, Sébastien Bazin. Le patron du premier groupe hôtelier européen avait en effet annoncé mardi que les “propriétaires volontaires” d’établissements exploitant ses enseignes (Ibis, Sofitel, Novotel, Mercure, Pullman…) pourraient proposer aux restaurateurs de leur quartier de “prendre possession de (leur) restaurant d’hôtel”.

Ils pourront mettre “leur marque, leur identité, leur concept, leur menu, leur nappe à carreaux”, avait-il déclaré sur France inter, affirmant la volonté des hôteliers de “se serrer les coudes” avec les restaurateurs soumis au couvre-feu. “Ils vont accueillir leurs clients de quartier et faire en sorte que ces clients viennent faire dodo chez nous à un prix coûtant” afin de respecter le couvre-feu à 21 heures, ce qui donnera lieu à “un partage de marge”, avait expliqué Sébastien Bazin.

Or si les syndicats tels que l’Umih, première organisation de l’hôtellerie-restauration, souhaitaient que les clients des hôtels puissent bénéficier d’un service à table au-delà de 21 heures, cette option n’a pas été retenue par le gouvernement, afin que les conditions du couvre-feu “soient claires pour toutes les activités”, a indiqué le secrétariat d’Etat au tourisme.

Ainsi seuls le room service des restaurants et bars d’hôtels comme les activités de livraison et de vente à emporter des restaurants restent autorisés au-delà de 21 heures dans les départements soumis au couvre-feu.

Publicité 3