Au Château historique de Fonscolombe, l’art de vivre en Provence

Pendant des siècles, l'édifice, devenu hôtel-restaurant-spa, a été embelli, protégé et modernisé par ses différents propriétaires.

29

Fondé à la fin du règne de Louis XIV (aux environs de 1730) pour un négociant en tissus, ce château de pierres ocres et volets gris dans l’ombre de la montagne Sainte-Victoire est devenu un hôtel-restaurant-spa de 12 hectares, grâce à la famille Pierre-André et Hélène Martel-Massignac.

En 2018, le château d’origine patricienne a été admis dans la chaîne des Relais & Châteaux grâce à ses trente-sept chambres et suites, ses deux restaurants, une piscine, un parc romantique et des vignes pour les trois vins du château: rouge, blanc et rosé d’excellente buvabilité. Il fait aujourd’hui partie de 2L Collection, une réunion d’hôtels de luxe (Le Château d’Audrieu et L’Hôtel Cinq Codet).

Le château de Fonscolombe, trois étages, a toujours été habité durant quatre siècles par des familles aristocratiques qui l’ont entretenu avec intelligence et passion. Depuis mai 2015, Fonscolombe, du nom du premier propriétaire Boyer de Fonscolombe, a été classé monument historique ainsi que l’espace boisé, une belle forêt.
C’est le marquis Gaston de Saporta, un bienfaiteur du site provençal, qui a apporté le laboratoire de botanique et les serres: le potager inauguré en juin 2021 donne des tomates, des courgettes et des fraises utiles à l’artisanat culinaire du chef breton Quentin Durand, dont le répertoire panache des plats locaux à la truffe d’été, la ratatouille provençale et la soupe au pistou froide ou chaude. (…) Lire la suite sur Slate.fr