Annulations sur la fin d’année : l’hôtellerie-restauration demande la réactivation d’urgence des aides pour tout le secteur

Sur une fin d’année toujours à enjeu pour les établissements en restauration commerciale, le rebond épidémique et les mesures sanitaires qui en découlent donnent des sueurs froides aux indépendants du secteur de l'hôtellerie-restauration.

15
Près de 9 indépendants sur 10 interrogés le GNI – HCR, le Groupement national des indépendant, déclarent avoir d’ores et déjà enregistré des annulations à la suite des mesures sanitaires prises dans le cadre de la 5e vague de l’épidémie de Covid-19. Aux annulations en cascade des soirées, des réceptions d’entreprises ou encore des déjeuners ou diners professionnels non « recommandés » par le gouvernement, les professionnels voient désormais s’ajouter une nouvelle vague d’annulations pour les fêtes de fin d’année. En moyenne la perte de chiffre d’affaires est estimée à 50% du chiffre d’affaires.

Réunion de crise

Le GNI a demandé ce mercredi 8 décembre 2021 au ministre de l’Économie la convocation d’une réunion de crise. (…)
Dans le détail, les pertes d’activité des professionnels de l’hôtellerie – restauration :
  • 75 % des cafés, bars, brasseries ont enregistré des annulations de leurs clients. Pour 50 % de ces établissements, la perte de chiffre d’affaires est au moins égale à 50 % de leur chiffre d’affaires
  • 84 % des restaurants ont également enregistré des annulations. Pour 53 % d’entre eux, la perte de chiffre d’affaires est au moins égale à 50 %.
  • 85 % des hôtels ont enregistré des annulations. Pour 47 % la perte de chiffre d’affaires est au moins égale à 50 %.
  • 96 % des traiteurs organisateurs de réceptions enregistrent des annulations. Ils sont 76 % à perdre d’ores et déjà au moins 50 % de leur chiffre d’affaires et 28 % à perdre plus de 80% de leur CA.
  • Enfin 78 % des foodtrucks ont enregistré des annulations. Ils sont 45 % à avoir perdu au moins 50 % de leur chiffre d’affaires.

Article complet sur Néo Restauration

Publicité 4