Bertrand Cheyrou, CEO Campus SK Les Fontaines : « Il y a une belle opportunité pour notre lieu de devenir un véritable hub de diffusion. »

Empêchés mais résolument agiles, les sites événementiels se réinventent. A l’image du Campus SK Les Fontaines. Échange avec son CEO, Bertrand Cheyrou.

12
Bertrand Cheyrou, CEO du Campus SK Les Fontaines

Quel bilan tirez-vous de l’activité meetings & events depuis le mois de septembre ?

Il y a eu un rebond notable de l’activité depuis le mois de septembre, avec une véritable envie de se réunir à nouveau. Il y avait deux tendances que je distingue : d’une part une envie de réunions festives, d’autre part un besoin d’apporter encore plus de contenu lors des rencontres et séminaires. Cette dernière tendance s’est concrétisée par une préparation en amont plus travaillée qu’auparavant, et avec des marqueurs plus présents comme la quête de sens et le storytelling notamment.

J’ai le sentiment que les organisateurs pensent leurs réunions de manière beaucoup plus professionnelle qu’avant.

J’ai le sentiment que les organisateurs pensent leurs réunions de manière beaucoup plus professionnelle qu’avant. Les séances de travail sont très denses en journée, mais en soirée on mise sur la détente et le festif.

Evidemment, la 5e vague épidémique remet tout ceci en cause et nous enregistrons des annulations en cascade ou un fort basculement vers des événements digitaux, événements pour lesquels nous sommes parfaitement préparés. En synthèse, le bilan que je tire de cette période, c’est qu’il faut plus que jamais être extrêmement flexible et agile pour répondre aux changements permanents.

@credit Les fontaines SK

Quel est le format type d’événements que vous accueillez ?

Généralement, nous sommes sur des events de 2 ou 3 jours en résidentiel, pour des groupes de 200 à 300 personnes. Notre clientèle est majoritairement constituée d’entreprises du CAC 40 ou SBF 120. Je fais également le constat d’une polarisation des plannings de demandes qui se concentrent sur les mois traditionnels de l’activité, voire des jours précis.

Tout le monde veut venir en même temps, ce qui prouve que le rythme du business n’évolue pas.

Le Campus @credit Les Fontaines SK

Tout le monde veut venir en même temps, ce qui prouve que le rythme du business n’évolue pas. En janvier, c’est le temps des kick-off et du lancement de l’année, en juin c’est le moment de faire un point à mi-parcours et d’être un peu festif, en septembre on remobilise en vue de l’atterrissage de fin d’année. Et le télétravail n’y a rien changé. Autre constat, les groupes de taille moyenne d’une centaine de personnes se font plus rares et ce segment de marché est plus durement impacté, généralement au bénéfice des réunions digitalisées. Pour autant, la part de marché globale devrait augmenter, notamment grâce aux événements hybrides qui, certes tâtonnent encore un peu en termes de format, mais offrent une véritable opportunité pour les lieux comme les nôtres qui vont devenir de véritables hubs de diffusion.

Des événements plus digitaux mais aussi plus sensibles aux questions écologiques et RSE ?

Eh bien malheureusement non, je ne constate pas d’évolution nette en ce sens. Un événement digital génère du Co2, moins visible qu’un avion mais bien réel. La prise de conscience n’est pas encore là, car un événement digital se doit de respecter des règles pour être le plus green possible.

Pour les événements présentiels, je sens un intérêt des clients mais pas encore réellement un engagement. Et pourtant aux Fontaines, nous y sommes très sensibles depuis plus de 15 ans.

Est-ce que ces évolutions vous ont amené à modifier vos offres ?

Oui, bien sûr. Nous avons porté notre attention sur la rénovation de nos 300 chambres, avons créé des espaces qui font la part belle à la nature et sont éco-conçus et enfin toutes nos salles de réunion ont été repensées en y intégrant des outils de visio simples. La modularité y est fortement privilégiée, au bénéfice des groupes que nous recevons qui peuvent très rapidement réaménager les espaces comme ils le souhaitent. D’autre part, d’autres espaces de vie peuvent devenir des lieux de meetings. Nous avons fait appel à un designer mais aussi à des facilitateurs rompus à l’animation de séminaires et au design thinking.

Une Creative Room, salle ronde où l’on peut écrire sur tous les murs et un studio hybride (…)(…) Lire la suite My Event Network

Publicité 4