Thaïlande | Les hôteliers de Thaïlande ont du mal à voir la lumière au bout du tunnel

Les hôteliers qui se réjouissaient de la réouverture prochaine de la Thaïlande au tourisme étranger sans quarantaine se retrouvent dans l'incertitude avec la nouvelle épidémie.

11

Charintip Tiyaphorn, responsable financier du Pimalai Resort and Spa, a déclaré que le projet “sandbox” (bac à sable) de Phuket en juillet permettra aux opérateurs de planifier

Charintip Tiyaphorn, responsable financier du Pimalai Resort and Spa

leurs activités, mais que la demande touristique dans les premiers temps ne sera pas suffisante pour profiter aux régions voisines si les vols internationaux vers Phuket ne peuvent pas reprendre complètement.

L’hôtel travaille avec des agents qui ont déjà des clients pour organiser des vols affrétés.

Pimalai vise des marchés de niche tels que les mariages, qui réservent normalement 12 mois avant l’événement et versent un acompte à l’avance.

L’hôtel avait l’habitude d’accueillir environ 20-30 couples de mariés, générant 1 à 2 millions de bahts par groupe, a-t’elle expliqué.

Actuellement, il y a 3-4 couples d’Europe qui attendent la réouverture.

Mme Charintip a déclaré que le programme de subventions intérieures Rao Tiew Duay Kan (Nous voyageons ensemble) devrait être prolongé jusqu’à la fin de cette année, car le troisième trimestre est la basse saison pour les provinces de la côte d’Andaman. (…) Lire la suite sur Toute La Thaïlande