mer 5 octobre 2022
12.8 C
Paris

Suisse | Des hôtels commencent à facturer un supplément énergie

Une chaîne, pour laquelle les prix d’électricité se sont multipliés par huit, répercute désormais une partie des coûts sur sa clientèle.

Must read

Notre lecteur R.* vient de recevoir un message inhabituel de l’hôtel où il doit se rendre la semaine prochaine, au bord du lac de Sempach (LU): on lui demande un supplément de 5%. On lui explique aussi que toute dépense de plus de 999 francs entraîne une baisse du pourcentage. De quoi l’agacer: «J’ai conclu un contrat en réservant dans cet établissement il y a deux mois.»

Il comprendrait que l’hôtel économise de l’énergie et qu’il fasse par exemple un peu plus froid dans la chambre: «Je prendrais un pull en plus. Mais un supplément juste pour que l’hôtel puisse continuer à chauffer, je ne trouve pas ça bien.»

«Existence menacée»

Interrogé, l’hôtel fait preuve de compréhension, mais évoque l’augmentation des coûts: «Lorsque nous avons reçu la facture d’électricité de juillet, huit fois plus élevée que l’année dernière, nous avons dû prendre une mesure d’urgence», explique Felix Suhner, propriétaire de la société qui gère cinq hôtels. Ils auraient déjà fait beaucoup d’efforts pour économiser de l’électricité, par exemple avec des pompes à chaleur et des installations solaires.

L’entreprise achète l’électricité au prix du jour sur le marché et est donc à la merci de l’évolution de son prix. «Jusqu’à présent, les coûts représentaient 1,5% de notre chiffre d’affaires, mais ils en représentent maintenant 12%, ce qui est plus que le bénéfice», explique Felix Suhner. Si les prix de l’énergie baissent à l’avenir, le supplément tombera. Il comprend que les personnes informées à court terme puissent être en colère. Désormais, toute nouvelle réservation comprend le supplément. (…) Lire la suite sur 20 Minutes édition Suisse

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »