jeu 11 août 2022
24.5 C
Paris

Portrait | Carole Steinmetz se bat pour sauver son hôtel

Invitée à témoigner dans l’émission « Zone Interdite » de M6, Caroline Steinmetz, hôtelière-restauratrice, vit une après-crise difficile.

Must read

Propriétaire et gérante de l’Hôtel de Paris à Reichstett (67), Carole Steinmetz a participé à un reportage de M6 sur les « Petits salaires et grandes inégalités, la chute de la classe moyenne » qui sera diffusé ce dimanche 3 avril à 21 h 10 dans l’émission « Zone interdite ».

Conseillère municipale à Reichstett, cette représentante de l’hôtellerie-restauration a répondu à un appel à témoignages pour être le porte-parole de tous les « petits patrons » qui galèrent à la sortie de crise du Covid. « La reprise est dure et douloureuse, les habitudes de consommation et professionnelles ont beaucoup changé avec le télétravail, cela se traduit par une chute de 40 % du chiffre d’affaires », explique la quadragénaire qui tient un établissement familial (troisième génération) qui draine surtout une clientèle professionnelle.

À la baisse de la fréquentation, se sont rajoutés l’envol des prix de l’énergie, le retour des charges momentanément gelées pendant la crise sanitaire, etc. Résultat, certains mois se soldent sans salaire, d’autres avec un salaire de 1 500 € à 1 700 € pour quelque « 100 heures de travail par semaine ». (…)

Elle loue son appartement pour rembourser son prêt bancaire

Pour parvenir à rembourser son prêt bancaire, la gérante s’est résignée à louer son appartement et s’est aménagée une chambre dans un local de l’hôtel qui servait auparavant de salle de sport. (…) Lire la suite sur L’Alsace

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »