Maroc | Entretien avec M. Alban Mabille de Poncheville, Directeur du Développement de Radisson Hotel Group pour l’Afrique du Nord

4

De quoi se compose actuellement le portefeuille nord-africain de Radisson Hotel Group ?

L’Afrique du Nord comprend pour nous l’ensemble des pays du Maghreb en plus de la Libye et de l’Égypte. Dans le cadre de notre nouvelle stratégie de développement, nous avons défini le Maroc et l’Égypte comme pays pivots compte tenu de leur niveau de croissance et de leur potentiel. À ce jour, notre portefeuille est constitué de plus de 30 hôtels en exploitation et en développement, avec l’ambition d’en atteindre plus de 50 d’ici 2025.

Radisson Blu est l’une de nos marques fortes dans la région. Alors que nous continuons à enregistrer une croissance et à nous diversifier en Afrique du Nord, nous comptons capitaliser sur le succès et le leadership de Radisson Blu. Cela tout en introduisant de nouvelles marques, telles que Radisson dans le segment haut de gamme et Radisson Collection, notre marque de luxe. Le marché a démontré un grand potentiel dans divers segments mais aussi dans différents types de produits, tels que : les hôtels balnéaires, les hôtels urbains, les résidences hôtelières et les boutiques hôtels. Nous prévoyons d’accélérer notre croissance dans tous les pays et villes clés, tout en étant déterminés à développer notre présence dans de nouvelles zones touristiques à l’instar du lancement au Maroc de nouvelles offres loisir à travers le pays.

Vous avez récemment fait l’annonce d’une signature d’un important accord au Maroc. Ce dernier concerne l’ouverture et le développement d’un portefeuille de sept hôtels. Quels sont vos plans de développement au Maroc ?

En tant que première destination touristique d’Afrique, alimentée par la croissance constante des segments affaires et loisir, le Maroc a été identifié comme une priorité pour soutenir notre croissance et réaliser des synergies opérationnelles.

Notre approche de développement au Maroc repose sur deux piliers :

Tout d’abord, il s’agit d’établir de manière proactive notre présence dans chacune des villes clés que sont Casablanca, Marrakech, Rabat et Tanger. Nous sommes convaincus que nos différentes marques et nos différents modèles d’exploitation, notamment les hôtels et les résidences hôtelières, auront une performance positive sur ces marchés.

Deuxièmement, la diversification de l’offre touristique du pays ouvre de nouvelles opportunités pour les séjours urbains, les stations balnéaires et les séjours culturels. En plus des villes touristiques connues, nous voyons l’émergence de nouvelles destinations telles que Al Hoceima, Dakhla et Saïdia. Chacune de ces nouvelles destinations présente un fort potentiel pour compléter notre présence sur le marché marocain.

Cette année et jusqu’à ce jours, nous avons enregistré une croissance record au Maroc avec huit hôtels supplémentaires. En parfait alignement avec notre stratégie de développement, nous avons annoncé le lancement de notre marque Radisson à Casablanca avec la signature du Radisson Hotel Casablanca Gauthier La Citadelle, et la signature d’un partenariat avec Madaëf, première société d’investissement marocaine. Ce partenariat avec Madaëf s’est traduit par le développement de sept hôtels supplémentaires dans les principales destinations de loisir du pays.

Depuis nos débuts au Maroc en 2016, année qui a connu l’ouverture du Radisson Blu Hotel Marrakech Carré Eden, notre stratégie de développement et notre engagement à contribuer à la croissance du pays nous ont mis sur la bonne voie pour dépasser nos ambitions sur ce marché. D’ici 2025, nous comptons atteindre 15 hôtels en exploitation et en développement.

Quelle est la stratégie d’expansion du Groupe et ses marchés cibles en Afrique du Nord ?

Dans le cadre de notre nouvelle stratégie de développement en Afrique, nous avons subdivisé nos régions à travers le continent en fonction des priorités et des potentiels.

L’Égypte et le Maroc ont été identifiés comme des pays cibles dans la région de l’Afrique du Nord. Grâce à un plan de développement clair, ces deux pays présentent l’opportunité de tirer parti de nouvelles synergies et d’un soutien opérationnel. Nous avons également défini une stratégie claire pour des pays comme l’Algérie et la Tunisie. Sur ces marchés, nous avons établi des hôtels et des complexes hôteliers de renommé internationale. Aujourd’hui, nous capitalisons sur le succès de ces expériences en nous développant à Tunis et Alger. Nos ambitions sont portées par la création d’une masse critique et par la proximité avec le marché.

Nous visons à accélérer davantage notre présence en Afrique du Nord grâce à de nouvelles constructions mais également avec des conversions d’établissements existants.

En Égypte, nous étudions de manière proactive la capitale, Le Caire, en vue d’y développer des hôtels et des résidences hôtelières. Sur ce marché, il existe un potentiel évident pour nos marques principales : Radisson Blu et Radisson. Ce potentiel se matérialise par des opportunités de développement de projets entièrement nouveaux dans des zones administratives récemment créées, mais également à travers des opportunités de conversion dans des quartiers anciens de la ville. En procédant ainsi, nous couvrirons à la fois les segments affaires et loisir. Nous avons également identifié un potentiel pour notre marque lifestyle : Radisson RED, qui comblera le besoin identifié sur le marché pour ce type d’hôtel.

Voulant élargir davantage nos offres de loisirs et accompagner la croissance du tourisme intérieur, nous avons identifié des opportunités de croissance le long de la mer Rouge, avec comme priorité de rentrer à nouveau à Sharm el Sheikh. L’objectif est de renforcer et compléter notre portefeuille Resorts dans le pays et en Afrique du Nord. Compte tenu de la nature du marché, nous cherchons principalement des opportunités de conversion via nos marques Radisson Blu et Radisson. Le marché a commencé à montrer des signes positifs de reprise et la prochaine levée des restrictions de vol devrait encore accélérer cette tendance. Nous croyons également aux opportunités de conversion le long de la mer Méditerranée avec les destinations balnéaires tunisiennes telles que Djerba, Sousse et Hammamet. La côte nord de l’Égypte commence également à connaître une croissance importante.

Radisson est maintenant devenue la marque qui enregistre la croissance la plus rapide de notre portefeuille en Afrique. Cette croissance s’explique par le fait que cette marque tire parti de notre nom principal « Radisson » ainsi que l’efficacité et la rentabilité dont elle fait preuve compte tenu de son positionnement stratégique dans les villes Africaines. Nous continuerons cependant à renforcer Radisson Blu en tant que l’une de nos principales marques hôtelières, en nous appuyant sur son succès à travers le continent. Nous avons également identifié un fort potentiel pour accélérer le développement des marques Radisson Collection et Radisson RED dans les principales capitales concernées.

Comment le groupe a-t-il réussi à maintenir et dépasser ses objectifs d’expansion tout au long de la pandémie ? (…) Lire la suite sur L’Economiste

Publicité 4