« LVMH gagne des parts de marché comme dans toutes les crises »

Le numéro un mondial du luxe a organisé ce jeudi son assemblée générale annuelle sous forme de webcast. Son PDG Bernard Arnault n’a pas sacrifié dans cet exercice vidéo son exposé stratégique, se disant « raisonnablement optimiste pour l’avenir » après la forte croissance du premier trimestre.

5

« Navré d’avoir dû tenir, cette année encore, une assemblée générale à huis clos ». Bernard Arnault a déjà donné rendez-vous aux actionnaires pour le 21 avril 2022, en espérant un retour aux anciennes habitudes, dans les espaces du Carrousel du Louvre. D’ici-là, « l’espoir de la vaccination nous laisse entrevoir la fin de la crise sanitaireon peut être raisonnablement optimiste », a déclaré le PDG de LVMH.

Ce dernier, au demeurant, a attaqué son exposé par la devise du maréchal de Lattre de Tassigny, « ne pas subir », assurant que « c’est cet esprit que j’ai voulu insuffler au groupe » quand la pandémie s’est emballée. Le patron du numéro un mondial du luxe est revenu sur les actions entreprises, « très souvent à l’initiative des collaborateurs », pour fournir gel, masques et blouses ainsi que « des dons substantiels » à certains établissements de santé, jusqu’à la Croix-Rouge chinoise. (…) Lire la suite sur Les Echos Investir