Corse | Le bras de fer entre hôtellerie et meublés de tourisme continue

7

Un studio cosy à 68 euros la nuit sur le cours Napoléon. Un autre à 76 euros sur la route des Sanguinaires. Ou, un peu plus loin dans le même secteur, un appartement familial avec vue sur la mer à 100 euros la nuitée. Les offres sont alléchantes et, en ce début de saison, les touristes y sont sensibles.

Publicité 3