Citroën, Accor et JCDecaux, le « gang » de la mobilité du futur

Trois des plus grandes entreprises françaises créent The Urban Collëctif, destiné à transformer la mobilité en ville. Leur premier concept ? Une plateforme électrique et autonome capable de transporter des « pods » aux usages multiples.

13

Citroën n’en finit plus de vouloir transformer nos villes. Après l’Ami, micro-citadine électrique et accessible sans permis, la marque aux chevrons vient de lever le voile sur son partenariat avec deux autres géants français : Accor et JCDecaux. Avec, au cœur de ce partenariat baptisé The Urban Collëctif, le concept Citroën Autonomous Mobility Vision.

La base, c’est The Citroën Skate. Une plateforme électrique de 2,6 m de long pour 1,6 m de large et 51 cm de haut. Elle est capable de rouler jusqu’à 25 km/h et se recharge par induction. Comme il ne peut rouler que sur une voie dédiée, parsemée de bases de recharge, ce véhicule d’un nouveau genre peut donc fonctionner, en théorie, 24h/24. Outre une autonomie « infinie », le fait de créer une route exclusive au Skate lui permet également d’embarquer une autonomie de niveau 5.

Sur cette planche, on trouvera des pods. Il y en a déjà trois, deux imaginés par Accor et un par JCDecaux.

Sofitel En Voyage, lui, s’apparente à un salon de luxe tout confort. Une invitation au voyage urbain totalement inédite, dans des conditions exceptionnelles de confort et de services, avec une vue imprenable sur la ville @credit jcdecaux.fr

Le groupe hôtelier a ainsi signé la cabine Sofitel En Voyage, une petite chambre d’hôtel roulante, avec marqueterie, velours, portes coulissantes, bar, magazines, fleurs… Il permet de continuer/commencer l’expérience Sofitel en allant/venant de l’aéroport par exemple. Le second, Pullman Power Fitness, est une salle de sport qui propose, à son unique passager, un rameur et un vélo. L’effort fourni permet, détail amusant, de recharger le Skate.

 

Article complet sur The Good Life

 

Publicité 4