A Rouen, Fauchon confirme l’ouverture de l’école d’arts culinaires

Les premières formations de la grande maison française fondée par un Normand débuteront à la rentrée 2021 à Rouen. Du CAP au Bachelor (BAC +3). Des restaurants d'application originaux et des cours seront ouverts au public.

41

Le Covid n’aura pas eu raison du projet annoncé par le groupe Fauchon et la Région Normandie en février 2020. C’était un mois avant le premier confinement.

L’école ouvrira bien à Rouen. Le lieu prévu est maintenu, ce sont les locaux de l’ancien lycée professionnel de la boulangerie-pâtisserie, boulevard de l’Europe (transféré au lycée Georges Baptiste de Canteleu). Ils avaient été vendus par la Région au groupe Fauchon.

Rouen complète sa carte des formations réputées de métiers de bouche

L’agglomération compte déjà un lycée hôtelier très coté à Canteleu et l’institut national de la boulangerie-pâtisserie où viennent se former des artisans du monde entier.

La rentrée de la nouvelle école d’arts culinaires s’échelonnera de septembre 2021 à janvier 2022. Sa spécificité : elle formera des adultes en reconversion professionnelle avec des diplômes reconnus et possibilité de financements comme le compte personnel de formation et les aides des régions. 

  • CAP de cuisine,
  • CAP de boulangerie
  • CAP de pâtisserie
  • Certificat de qualification professionnelle de maitre d’hôtel

Il est prévu d’ouvrir ensuite des sections traiteur, chocolatier, brasseur, sommelier.

L’école va aussi collaborer avec le campus NEOMA (école de commerce et management) de Rouen. A la rentrée de septembre 2021, un nouveau cursus Bachelor (bac +3) accueillera des étudiants : management des services. Il proposera la spécialité gastronomie.

La formule de l’apprentissage sera possible en 2e et 3e année.

Des restaurants d’application dans l’air du temps

Les élèves et étudiants devront tester leur savoir-être et savoir-faire auprès de clients. Les restaurants d’applications seront originaux, à l’image des créations d’entreprise des jeunes restaurateurs : “food truck, conteneur maritime de restauration rapide, concept store” Il y aura aussi un restaurant, et des bars d’application plus classiques.

L’école Fauchon organisera aussi des cours de cuisine pour le grand public.

Auguste Félix Fauchon, un Normand qui a conquis Paris

Fauchon, ce nom est normand. Auguste Fauchon naquit dans le Calvados, dans le village d’Ellon près de Bayeux en 1856. Agé d’une vingtaine d’années, il est parti à Paris. Le jeune homme a travaillé comme apprenti dans les épiceries de Félix Potin. 

Il sera un marchand des quatre saisons plein d’idées. Auguste Fauchon parvient à ouvrir une première épicerie avec sa femme Victoria en 1886. Il importe du thé et des épices, propose une sélection de cafés. Il ouvrira une cave à vin. puis sa pâtisserie-salon de thé place de la Madeleine.

Fauchon devient aussi traiteur dans l’effervescence de l’exposition universelle en 1900. La marque restera dans la famille jusqu’en 1952. (…) Lire la suite sur France 3