Métropole Nice Côte d’Azur : création d’une cellule d’action pour l’hôtellerie

La proposition de Christian Estrosi d’une création de cellule d’action pour mieux plancher sur l’avenir de l’hôtellerie est loin d’être passée inaperçue. Bien au contraire, elle est sur le point de se concrétiser avec des premières propositions de formation d’un Comité stratégique, pour l’automne.

8

Les séquelles laissées par la crise sanitaire sont profondes dans le secteur de l’hôtellerie. Conscient de cette fracture, Christian Estrosi, maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur travaille depuis plusieurs semaines aux côtés des représentants des hôteliers azuréens. Depuis le début de la pandémie,« le soutien des institutions est indéfectible avec de nombreuses mesures en faveur des entreprises. Pour continuer dans ce sens, le maire et ses équipes souhaitent mettre en place un comité stratégique pour positionner Nice à la pointe du tourisme urbain mondial. »

Accompagner les hôteliers dans la sortie de crise

Cette stratégie vivement défendue par Christian Estrosi qui annonce que le territoire « a de grandes ambitions en matière de stratégie touristique et de montée en gamme de l’hôtellerie. » A l’horizon 2025, précise-t-il : « Ce sont 3 000 chambres supplémentaires qui seront créées dont 62 % de constructions ou restructurations d’hôtels 4 ou 5 étoiles. Un programme qui représente pour Nice et notre Métropole 200 millions d’euros de retombées économiques et la création de 800 emplois directs, sans compter les emplois indirects. » Mais, il insiste sur le fait que ce ne sont pas de nouveaux équipements « que nous devons construire, c’est aussi un nouveau modèle d’attractivité. »

La création d’un comité stratégique (…) Lire la suite sur Destimed