Maroc | MOINS DE 8% DE REMPLISSAGE

3

Décisions de dernière minute, incapacité de rembourser, manque de visibilité pour l’avenir… Les hôteliers marocains ne savent plus s’ils doivent résister ou baisser les bras. Ceux qui ont tenté le coup le regrettent amèrement.

Publicité 3