Maroc | Club Med rénove ses hôtels à Marrakech et Tétouan et développe un troisième à Essaouira

17

Un mémorandum d’entente a été signé lundi à Marrakech, entre le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’economie sociale, l’Office national marocain du tourisme (ONMT), la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) et le Groupe Club Med pour développer de nouveaux projets de cet opérateur touristique français au Maroc.

Signé par la ministre Nadia Fettah Alaoui, le directeur général de l’ONMT, Adel El Fakir, le directeur général de la SMIT, Imad Barrakad, et le PDG du Groupe Club Med, Henri Giscard-D’Estaing, ce mémorandum d’entente vise à acter les projets de développement du Club Med et de ses partenaires investisseurs. Il se fixe également pour objectif de définir l’accompagnement qui sera mis en œuvre par le Département du Tourisme et ses entités afin de permettre la concrétisation de ces projets.

Il est à préciser que ce mémorandum d’entente concerne trois projets à savoir : la rénovation du Club de Yasmina à Tétouan, le développement d’un nouveau village dans la station touristique Mogador à Essaouira, et l’extension et la rénovation du village Club Med à Marrakech.

D’un investissement global d’environ 1,3 milliard de dirhams, ces projets devront permettre la création de plus de 600 emplois directs. Dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la propagation de la Covid-19, les projets envisagés par l’opérateur touristique français et ses partenaires investisseurs, notamment la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), témoignent de la confiance que continuent d’accorder les investisseurs et les opérateurs internationaux, à la destination Maroc.

La cérémonie de signature de ce mémorandum d’entente a été marquée par la présence de plusieurs personnalités, notamment André Azoulay, Conseiller du roi, Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la CDG, et Karim Kassi- Lahlou, Wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech.

 

Publicité 3