mer 17 août 2022
18.8 C
Paris

Covid-19 : Bercy refuse d’accorder plus d’aides aux secteurs de l’hôtellerie et de la restauration

La piste des exonérations de charges sera étudiée lors d'une réunion mardi 11 janvier.

Must read

Dans une lettre adressée au ministre de l’Économie et consultée par Le Parisienle secteur de l’hôtellerie et de la restauration appelle le gouvernement à faire un geste supplémentaire. Il réclame une compensation à partir d’une perte de 30% de chiffre d’affaires, contre les 50% annoncés lundi 3 janvier.

Le ministère de l’Economie refuse pour le moment de compenser davantage les pertes de chiffres d’affaires du secteur, touché par la reprise de l’épidémie.

D’après l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) : 79% des restaurateurs ont perdu au moins 30% de leur chiffre d’affaires dès l’avant-dernière semaine de décembre. Constat pas très reluisant non plus pour 85% des cafés et bars qui évoquent 30% d’annulations de réservations.

Réunion mardi sur les exonérations de charges

Si le gouvernement ferme aujourd’hui la porte à ces revendications, celles sur les exonérations de charges sont toujours à l’étude. Le cabinet du ministre Bruno Le Maire affirme que la plupart des entreprises touchées perdent plus de 50% de chiffres d’affaires et sont donc concernées par le nouveau dispositif d’aides.

Le ministère surveille toutefois la situation et attend fin janvier pour réajuster les compensations de pertes de chiffres d’affaires.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »