dim 26 juin 2022
19.9 C
Paris

Ouverture prochaine de « La Borde en Sologne Château & Spa » | Samuel Srouji aux manettes !

Au troisième trimestre 2022, la Sologne va accueillir un nouvel acteur hôtelier  de premier plan avec l’arrivée  de l’hôtel  « La Borde en Sologne,  Château et Spa ».Pour le diriger, les propriétaires  Anabelle et Jean-Marie de Mourgues ont choisi Samuel Srouji, un hôtelier de grande qualité pour un projet ambitieux.

Must read

Sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires, Anabelle et Jean-Marie de Mourgues, le futur établissement « La Borde en Sologne Château & Spa »  sera composé d’un hôtel haut de gamme de 35 chambres, d’un restaurant  proposant une cuisine simple et raffinée à la fois et s’appuyant sur la richesse du terroir solognot , d’un spa Tata Harper, d’un hammam, d’un espace fitness, de deux piscines et de deux salles de séminaire.

Dans un souci réel de mise en avant des produits locaux (locavore) et une production écologiquement responsable, le Chef de cuisine de l’établissement pourra compter sur un potager mettant en avant la saisonnalité de la production et, bien évidemment, une agriculture raisonnée.

@ credit La Borde en Sologne

En effet, « La Borde en Sologne Château & Spa » s’inscrira dans une démarche RSE et sera donc ouvert au plus grand nombre ; ainsi, une fermette avec des poneys shetland, mais aussi des poules et des faisans, sera établie au sein du parc de 50 hectares.  Devant le château, un miroir d’eau navigable (en barque) de 500 mètres de long sera proposé aux visiteurs ainsi que des parcours au  sein du Domaine voulu comme un vaste jardin à l’anglaise !

« On veut rouvrir à tout le monde ce château qui était un peu endormi » commentaient  Anabelle et Jean-Marie de Mourgues dans une interview à La Nouvelle République du 7 mars 2022 

La Sologne et plus largement le Val de Loire connaissent ces dernières années une attractivité importante ; depuis l’ouverture du Relais de Chambord, on constate une envolée des transactions : rachat de domaines viticoles en Touraine concomitamment à la montée en gamme des vins de Loire,  réveil de la cuisine avec Christophe Hay (cette région semblait être éternellement liée à l’image de la cuisine gibier ), mise en valeur des vins de Loire, ouverture prochaine d’un hôtel 5* à Blois (Fleur de Loire )….

Le Centre Val de Loire semble devenir un acteur de poids dans l’hébergement hôtelier, une véritable destination et non seulement une région dévolue aux autocaristes et aux visites « express » des châteaux.

 

Si de nombreuses personnalités aiment séjourner (en toute discrétion) en Sologne et profiter des plaisirs de la région, il faudra désormais compter sur un tourisme individuel de qualité et à terme, sur un marché MICE en développement.

 

C’est le pari fait par les  nouveaux propriétaires du Château de la Borde à Vernou en Sologne : Anabelle et Jean-Marie de Mourgues.

Pour faire de ce futur hôtel une réussite commerciale, le couple va pouvoir compter sur  un professionnel reconnu de l’univers hôtelier, Samuel Srouji. Le franco-américain, expert ès hébergement (il fut le responsable « Opening Team Hébergement » des Hôtels Marriott en France) , s’est imposé ces dernières années comme un homme de challenge et de succès  : Directeur Général du Château d’Audrieu de 2015 à 2019 (il a supervisé l’ouverture de cet établissement  après son rachat par le Groupe Caravelle), il fut également Directeur des Trois Vallées à Courchevel.

Polyglotte parfait passant allègrement du français à l’anglais – comme à 6 autres langues – !, diplômé de l’Université du Tennessee (BS Hospitality Management), Samuel est avant tout tout un hôtelier  épris de Culture.

Élégant, toujours « smart », s’exprimant d’une voix douce et sans éclats, Samuel  sera assurément un formidable « Maître de Maison » : fin connaisseur de l’hôtellerie de Luxe, de ses marchés internationaux, la précision et le souci du détail désirés par les propriétaires constituent les fondamentaux de son expérience hôtelière.

Nous sommes donc allés à la rencontre de Samuel Srouji. Retour sur un parcours animé par la passion.

LTH :  Bonjour Samuel, depuis 20 ans que nous nous croisons, je ne vous ai jamais posé cette question :  pourquoi avoir choisi l’hôtellerie ?

Depuis mes « années lycée », j’avais décidé de faire carrière dans le domaine de l’hospitalité et de l’hôtellerie en particulier. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont fait voyager tout autour du monde et m’ont permis ainsi de découvrir parmi les plus beaux endroits de la planète. J’ai donc pu appréhender et apprécier très jeune le  Monde de l’hôtellerie d’excellence. L’hôtellerie , à mes yeux, combine  inspiration, création et joie de vivre pour l’hôtelier. C’est cela que nous devons transmettre aux clients ! Métier exigeant et terriblement chronophage, l’ hôtellerie est un Métier qui se vit comme une passion !

LTH : Quelles sont les personnalités qui vous ont marqué durant votre  carrière ?

Certainement, Monsieur Franz Verschke un de mes responsables chez Marriott,

Bill Marriott @ credit linkedin

Bill Marriott lui-même et bien évidemment, Madame Hélène Martel-Massignac, propriétaire du Château d’Audrieu qui m’a donné sa confiance et guidé  pendant 4 formidables années. Tous les trois m’ont montré,  par l’exemple, que travail et passion sont les clés du succès dans notre secteur.

LTH : Vous êtes, par votre parcours, un véritable citoyen du Monde.  Cependant, la France semble tenir une place à part dans votre cœur, pourquoi ?

Mon amour pour la France, sa Culture, a commencé très jeune. J’ai grandi dans le respect et la fascination de ce grand pays, de son histoire, de sa culture et de sa langue. Et de sa cuisine !

Je crois pouvoir dire que j’ai pratiquement visité toutes les régions de France et ai pu profiter de sa diversité géographique, à nulle autre pareil !

LTH : Sans trahir la confidentialité du projet, que pouvez-vous dire de « La Borde en Sologne Château & Spa » ?

« La Borde en Sologne Château & Spa » sera avant tout un lieu exclusif et exceptionnel situé entre Blois, Chambord et Cheverny. Mon objectif est de faire de l’établissement « La Borde en Sologne Château & Spa » « the place to be » de cette belle région solognote !

Pour cela, je vais pouvoir m’appuyer sur une architecture remarquable avec un château du 17ème  siècle inscrit aux monuments historiques, un parc paysager de 50 hectares, 35 chambres de luxe, un  restaurant avec une cuisine raffinée, un Bar, un Spa by Tata Harper, 2 Piscines, un Fitness club, un Kids club, un potager, une ferme. Un séjour au château permettra de vivre un moment exceptionnel. Le lieu pourra se vivre, au gré de nos clients, « resort  » ou « hôtel d’affaires » .

LTH : Quand est prévue l’ouverture de l’établissement ?

Nous souhaiterions ouvrir entre la fin du deuxième et le début du troisième trimestre de cette année, 2022.

LTH : Depuis 2 ans, la région Centre Val de Loire est devenue un véritable « spot » hôtelier, attirant de nombreux investisseurs. De nombreux artistes ou hommes d’affaires réputés s’y sont également établis. À quoi peut-on attribuer cet engouement ?

Il ne faut pas oublier que, historiquement, le centre Val de Loire est une région énormément visitée par les français comme par les étrangers pour sa Nature, ses forêts, ses étangs et bien évidemment ses célèbres châteaux : de Chambord à Blois, d’Azay-le-Rideau à Cheverny en passant par Amboise,  cette région des « Rois de France » représente pour beaucoup de visiteurs le cœur de la France, l’épicentre de la construction de la Nation ! François 1er, Gaston d’Orléans, Léonard de Vinci, Pierre de Ronsard ou François Rabelais ne sont jamais bien loin….

LTH : Quels sont vos objectifs pour la première année ?

Développer la notoriété de notre établissement tout en ayant une qualité de service à la hauteur de notre ambition c’est à dire la perfection !

La proximité de Paris et la structure actuelle du Tourisme en Val de Loire va nous permettre de travailler sur le marché national comme international. Le client individuel (i.e. le touriste français recherchant une pause évasion midweek à 2h00 de Paris comme le touriste américain, japonais ou chinois féru de Culture française et d’Histoire) constituera bien évidemment une cible. Cependant, le marché MICE est également une priorité ! Au tourisme culturel bien présent en Val de Loire , « La Borde en Sologne Château & Spa »  ajoutera également un Tourisme de détente, de gastronomie, de bien-être et d’affaires.

LTH : Merci infiniment Samuel pour le temps que vous avez bien voulu consacrer à LTH. Nous sommes impatients de découvrir  « La Borde en Sologne Château & Spa »   ! Alors à très vite !

 

 

 

 

 

 

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :