Il va manquer 100.000 salariés lorsque les restaurants, les bars et les hôtels vont rouvrir. C’est l’estimation qui ressort d’une étude réalisée à la demande des syndicats patronaux de l’hôtellerie et de la restauration. Des commis de cuisine, serveurs, barmen, demi-chefs de rang, chefs de rang ou encore maîtres d’hôtel qui pourraient ne pas répondre présent quand l’activité, mise en pause à cause de la crise du Covid-19, redémarrera.