Montagne : comment remonter la pente après une année blanche ?

Très lourdement touchées par la crise sanitaire, les stations de sport d'hiver ont dû se réinventer face à l'évolution des envies. Reportage à Peyragudes.

8

Après un hiver sans ski faute de remontées mécaniques, la station de Peyragudes (Hautes-Pyrénées/Haute-Garonne) est prête pour un nouveau départ. De retour au travail, les pisteurs sont heureux de renouer avec leurs habitudes. Construite dans les années 80 et entièrement dédiée au ski de piste, la station a dû revoir entièrement son modèle. « On avait huit magasins, et aujourd’hui on est repassé sur quatre. On a préféré réinvestir sur la vallée, pour récupérer du travail à l’année, car avant on ne travaillait que sur le saison« , explique Jean-Sébastien Robert, gérant d’un magasin de ski.

Le développement du tourisme

L’offre a elle aussi évalué : privés de ski, les touristes ont pris goût à d’autres sports. La nouvelle télécabine transporte des skieurs qui souhaitent découvrir le village. « Ça leur élargit le champ des possibles avec des promenades à pied, en raquette, du contemplatif, un petit peu de shopping« , détaille Laurent Garcia, le directeur de la station. Ce village authentique des Pyrénées, c’est Loudenvielle, en plein développement avec sa piscine d’eau thermale et un nouvel hôtel de luxe. (…) Lire la suite sur France Info

Publicité 4