Le Canada s’ouvre aux voyageurs entièrement vaccinés

Le gouvernement du Canada a accueilli la semaine dernière des ressortissants étrangers entièrement vaccinés sur le sol canadien, alors que des familles frustrées des deux côtés de la frontière canado-américaine ont exhorté le Congrès à découvrir pourquoi la Maison Blanche ne suit pas leur exemple.

8

À partir de minuit lundi soir, les exigences de quarantaine ont été assouplies pour les voyageurs internationaux non essentiels qui ont reçu un cours complet d’un vaccin COVID-19 approuvé par Santé Canada.

Pour être éligibles, les voyageurs doivent avoir laissé s’écouler au moins 14 jours depuis leur dernier vaccin et présenter la preuve d’un test moléculaire négatif pour COVID-19 datant de moins de 72 heures.

Ils doivent également utiliser l’application ArriveCAN ou le portail Web en ligne pour télécharger les détails de leur vaccination.

Le changement a marqué la dernière étape de l’assouplissement progressif par le Canada des restrictions de voyage qui ont été imposées pour la première fois aux voyageurs de toutes nationalités au début de la pandémie de COVID-19 en mars 2020.

Mais près de 18 mois plus tard, les États-Unis ont résisté à la pression croissante pour rendre la pareille, frustrant les entreprises qui dépendent du trafic transfrontalier accidentel et irritant les résidents désespérés de voir leurs amis et leur famille expatriés.

Près de trois semaines après que les citoyens américains et les résidents permanents entièrement vaccinés aient été autorisés à franchir la frontière, des tests de surveillance aléatoires du COVID-19 ont révélé un taux de positivité de seulement 0,19%, malgré une charge de travail croissante dans les deux pays.

« Bien que les cas augmentent actuellement au Canada, la gravité de la maladie et les taux d’hospitalisation restent gérables alors que les taux de vaccination au Canada continuent d’augmenter », a déclaré l’Agence des services frontaliers du Canada dans un communiqué.

« Ces données, ainsi que le respect continu des mesures de santé publique par les Canadiens et les voyageurs entrants, signifient que le Canada est mieux en mesure de prévenir les épidémies d’infection et peut désormais autoriser davantage de voyageurs entrants entièrement vaccinés sans augmenter le risque pour la santé et la sécurité des Canadiens. “

Les ressortissants étrangers admissibles qui envisageaient de profiter de la dernière exemption canadienne devaient principalement arriver par avion, ce qui facilite les choses pour les agents frontaliers.

Le Canada a approuvé quatre vaccins COVID-19 : Pfizer-BioNTech, Moderna, le vaccin Oxford-AstraZeneca, également connu sous le nom de Covishield, et l’option à dose unique Johnson & Johnson.

Les voyageurs de l’un ou l’autre pays qui empruntent une route indirecte vers le Canada devront produire un récent test moléculaire négatif effectué dans un pays tiers. (…) Lire la suite sur Travel Daily Media