Imbroglio judiciaire autour des titres restaurants

13

Des centaines de restaurateurs réclament réparation. Le cabinet Brandeis et le GNI, syndicat patronal des indépendants de l’hôtellerie restauration, ont engagé deux procédures judiciaires distinctes pour obtenir réparation en justice du préjudice causé par les pratiques anti-concurrentielles des sociétés émettrices de titres-restaurant Edenred, Up, Natixis Intertitres et Sodexo, sanctionnées par l’Autorité de la Concurrence, rapporte Le Parisien. Le 18 décembre 2019, le gendarme de la concurrence avait frappé fort en condamnant ces quatre entreprises à un total de 414 millions d’euros d’amendes, pour une “entente portant sur des échanges d’informations” et un “verrouillage” du marché des titres-restaurant – des sanctions dont ces entreprises avaient fait appel, toujours en cours.

Edenred – émetteur des Tickets Restaurant, marque déposée – avait été le plus lourdement sanctionné avec 157 millions d’euros d’amende, suivi par (…) Lire la suite sur Capital