Hôtellerie : l’Île-de-France a pris cher !

60% des hôtels de France métropolitaine étaient ouverts sur les trois premiers mois de l'année et à peine un tiers des chambres offertes étaient occupées.

14

Les chiffres publiés lundi par l’Insee confirment que les trois premiers mois de l’année ont été très compliqués pour le tourisme en France... Au premier trimestre, un an après le début de la crise sanitaire, le nombre de nuitées hôtelières a ainsi enregistré une chute de 64% par rapport la moyenne des deux années précédant la crise sanitaire, montrent les données de l’institut de la statistique.

Dans la continuité de l’année 2020, l’Île-de-France concentre la moitié de la baisse nationale sur la période. “Cette région enregistre la plus forte baisse de fréquentation hôtelière au 1er trimestre 2021, avec -81% par rapport à la même période en 2019 et 2018. Auvergne-Rhône-Alpes est, quant à elle, pénalisée par la fermeture des remontées mécaniques des stations de sports d’hiver”.

En région parisienne, le recul de la clientèle d’affaires et de la clientèle non résidente depuis le début de la crise sanitaire expliquerait en grande partie cette situation. Le repli de la fréquentation est moins importante dans les autres régions, mais toujours supérieure à 40%…

Le ski très touché

Au début de l’année 2021, les remontées mécaniques des stations de sports d’hiver sont restées fermées, pénalisant fortement les hôtels situés dans les stations de ski. Au 1er trimestre, dans les massifs de ski, la fréquentation des hôtels a dégringolé de 84% par rapport à la moyenne des 1ers trimestres des deux années précédant la crise sanitaire, soit une perte de 3,2 millions de nuitées. (…) Lire la suite sur Boursier.com