A NICE, LA REPRISE TOURISTIQUE SE DESSINE

Avec la levée des restrictions de déplacement à 10 km autour du domicile, intervenue le 3 mai dernier, la capitale azuréenne enregistre le retour progressif des visiteurs et touristes français, notamment. De bon augure avant le week-end de l’ascension ?

21

Après des mois de disette en raison de la pandémie de Covid-19, l’activité touristique redémarre peu à peu dans la capitale azuréenne. Une bonne nouvelle pour les professionnels du secteur qui trépignent. « Les visiteurs viennent en voiture et s’offrent de petites escapades, observe Michel Tschann, propriétaire de l’hôtel Splendid Hôtel, dans le centre-ville. Depuis la levée de l’interdiction de déplacement, Nice accueille des hôtes du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône ou du Var. Pour revoir  des Britanniques et des Italiens, il faudra attendre que les restrictions soient levées », assure t-il. Ce mercredi, son hôtel rouvrira ses portes.

Une date qui n’a pas été choisie au hasard, puisqu’elle précède le week-end allongé de l’Ascension qui débute ce jeudi. « Nous avons enregistré quelques réservations, mais le mois de mai ne sera pas bon, prévient Michel Tschann. Or, il était de notre devoir de rouvrir pour adresser ce message aux touristes du monde entier : « nous sommes prêts à vous accueillir » ».  Pour les hôteliers, l’objectif est avant tout de tenir jusqu’au 19 mai qui marquera une première étape importante de déconfinement, avec la réouverture des terrasses des restaurants confirmée par le ministre de la santé mardi. « C’est à ce moment-là que voyager vaudra vraiment le coup, rappelle Michel Tschann. Il est toujours plus agréable de diner en extérieur que dans sa chambre ». (…) Lire la suite sur Cnews