A Cannes, la filière événementielle veut croire à un frémissement

6

Plus de 350 exposants et 500 décideurs ont répondu présents pour Heavent, le premier salon professionnel à se tenir depuis le confinement. Malgré une rentrée compliquée par les contraintes sanitaires et la perspective de 30 milliards d’euros de manque à gagner, le secteur veut préparer la reprise.

C’est tout un symbole : le secteur de l’événementiel a tenu le premier salon de la rentrée. Heavent vient de rassembler à Cannes hôteliers, transporteurs, lieux, agences de communication, prestataires techniques, traiteurs… Pas moins de 9.600 rendez-vous ont été préorganisés pour une efficacité maximale. Objectif : envoyer le signal de la relance et rassurer les décideurs, en leur faisant la démonstration grandeur nature de la tenue possible d’un salon réunissant plus de 350 exposants au Palais des Festivals.

Publicité 3