mar 28 juin 2022
21.6 C
Paris

Pass sanitaire dans les bars et restaurants : à Bordeaux, des baisses de chiffres d’affaires « de 30 à 50% »

Must read

« Regardez, la terrasse est vide sur le service de midi » se désole le gérant d’un restaurant de tacos, rue Sainte-Catherine. Depuis la mise en place du pass sanitaire dans les bars et restaurants, lundi 9 août, il a perdu de nombreux clients.

De nombreux patrons dressent le même constat. Thierry Guinaudeau gère le pub Saint-Aubin place de la Victoire. En une semaine, il constate une baisse de chiffre d’affaires de 50%. « Aujourd’hui on refuse plus du monde que l’on en accepte, ça fait mal. Refuser des gens quand on est commerçant, c’est compliqué. » Il liste ses charges, explique qu’il doit payer ses salariés, ses fournisseurs…

« Mon banquier s’en fout, il ne va pas me prélever moins parce qu’il y a le pass sanitaire. Il n’est pas dans cette optique-là et nous non plus, on veut rembourser nos crédits. Mais ce serait sympa d’être un peu plus soutenus par le gouvernement. »

Place du Parlement, Pierre Philippot accuse une baisse de chiffres d’affaires de 30% depuis le 9 août. Il gère les deux Shake That ainsi que les restaurants Le petit bois et L’autre petit bois.

Appels au boycott

Les contrôles de pass sanitaire ne se passent pas toujours bien. « On a quelques clients récalcitrants qui appellent au boycott, qui s’installent quand même en terrasse… On a des relations qui se dégradent et c’est dommage parce qu’on veut juste faire notre travail« , déplore Pierre Philippot.

L’ambiance est plus calme place Saint-Michel, où l’équipe de La kouzina affirme n’avoir vécu aucune scène de tension, et aux Moules du cabanon, sur les quais. « Certains se vexent et s’en vont, d’autres négocient un peu… mais on a pas de problème, tout se passe bien » explique Thomas, l’un des serveurs.  (…) Lire la suite sur France Bleu

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :