Japon | À Tokyo, un hôtel fait polémique avec des ascenseurs “réservés aux Japonais”

A quelques jours du début des Jeux Olympiques, et en pleine période d'état d'urgence sanitaire, ce n'est pas une bonne publicité que vient de faire un hôtel à la ville de Tokyo. D'après une information de nos confrères de CNN du 12 juillet, un hôtel a été accusé de discrimination dans la capitale nippone pour avoir réservé un ascenseur… aux Japonais.

6

Selon un responsable, l’Akasaka Excel Hotel Tokyu a mis en place des panneaux vendredi 9 juillet pour s’assurer que les invités des Jeux Olympiques ne soient pas en contact avec les autres clients de l’hôtel. Mais d’après ce même homme interrogé par CNN, et qui a voulu rester anonyme à cause du caractère sensible de l’affaire, il n’y avait aucune intention de discriminer quiconque. “Nous avons essayé de rendre le plus clair possible les informations, mais tout cela a débouché sur un malentendu”, regrette-t-il. Les panneaux ont été retirés dimanche et la direction cherche un moyen de rendre plus clair ce qu’ils voulaient dire.

Excuses officielles

Mais l’installation de ces panneaux pour réserver des ascenseurs à une certaine catégorie de personnes a provoqué une levée de boucliers sur les réseaux sociaux, certains s’étonnant de voir le virus comparé aux nationalités. D’autres ont utilisé des mots plus forts comme “apartheid”, ou comparant la bourde aux mesures “Jim Crow” qui empêchaient les Noirs de voter dans le sud des Etats-Unis dans les années 1960.

La direction de l’hôtel s’est ensuite platement excusée, rapporte le New York Post, niant une nouvelle fois toute discrimination. Ces panneaux visaient à fluidifier la circulation dans les ascenseurs de l’hôtel et éviter tout regroupement, met-elle en avant. “Nous nous excusons pour ce malentendu”, a déclaré l’hôtel. (…) Lire la suite sur Capital