Beyrouth, Liban | Rabih Fakhreddine, pionnier de la Restauration et de la vie nocturne

Né au Liban, Rabih Fakhreddine est diplômé en marketing d'entreprise de l'Université américaine de Beyrouth. Au début de sa carrière, il a acquis une expérience dans l'industrie FMCG, notamment un poste prestigieux chez British American Tobacco (BAT) en tant que directeur de la région du Levant. Visionnaire dans l'âme, Fakhreddine est sorti du monde de l'entreprise pour suivre sa passion pour l'industrie alimentaire et du divertissement. En 2015, il a ouvert Seven Sisters, une luxueuse oasis de musique et de cuisine au cœur de Beyrouth, et a formé 7 Management peu de temps après. Le succès de Seven Sisters a servi de catalyseur au développement des dix concepts d'aliments, de boissons et de divertissement qui ont suivi.

7

Quel est votre mantra ?
Si vous avez une vision et une volonté à toute épreuve, alors rien ne peut vous empêcher d’accomplir tout ce que vous voulez. Le ciel est la limite.

Avez-vous de nouvelles franchises en préparation ?
Je ne considère pas que le fait d’amener les noms de la vie nocturne libanaise aux Émirats arabes unis soit une « franchise », puisque nos sièges sociaux sont également basés ici et que nous possédons toutes nos marques. L’idée derrière l’expansion aux Emirats Arabes Unis consiste à prendre l’essence de chaque marque et à lui donner une nouvelle maison pour prospérer et apporter du plaisir à plus de gens. Antika, par exemple, sera bientôt franchisé dans un autre émirat, car les expatriés libanais ont trouvé la joie de se connecter avec des lieux qui leur rappellent leur chez-soi ; et nous avons également rejoint une clientèle diversifiée qui apprécie ce que nous avons à offrir, que ce soit Antika ou Seven Sisters.
Bientôt, nous accueillerons à Dubaï la légendaire discothèque libanaise B018. L’ouverture du Théâtre est également prévue, qui promet de changer le visage de la vie nocturne et du divertissement au Moyen-Orient avec ses spectacles vivants et dynamiques et ses interprètes dirigés par Guy Manoukian, musicien, compositeur et pianiste libano-arménien.

Quel est le secret du succès de Management ?
Je dirais que notre industrie en particulier, et pas seulement 7 Management, a fait preuve d’une résilience digne face aux nombreuses difficultés auxquelles nous avons été confrontés. Certaines entreprises ont été plus durement touchées que d’autres, et c’est malheureux, mais les entreprises comportent des risques dont on est conscient lorsqu’elles s’aventurent dans notre industrie. Comme d’autres propriétaires d’entreprise, nous avons été confrontés à une baisse importante des ventes, mais nous avons pris des mesures rapides lorsque nous avons constaté que cela pourrait considérablement ébranler notre industrie et causer des dommages graves ou permanents. Nous avons immédiatement retravaillé notre modèle d’entreprise des finances à la planification prévisionnelle, ce qui nous a en fait rendus plus créatifs dans la recherche de solutions pour rester à flot. Notre modèle de gestion de crise, combiné à notre sens créatif et à nos décisions rentables, nous a permis de traverser la tempête et, dans une certaine mesure, de prospérer. Heureusement, nous avons pu conserver tous nos employés. Je tiens à exprimer ma gratitude à notre incroyable équipe qui nous a aidés à nous adapter et à survivre à cette pandémie. J’ai tellement de fierté et de respect pour eux en tant que famille et pour leur dévouement et leur loyauté pendant cette crise. Mais je ne peux pas m’attribuer tout le mérite de nos décisions commerciales ; Je dois reconnaître que les Émirats arabes unis nous ont toujours offert de solides opportunités, restant financièrement et économiquement solides dans le passé et pendant cette pandémie.

Y a-t-il une destination où vous aimeriez élargir votre portefeuille?
Nos plans d’expansion incluent Athènes et Londres, (…) Lire la suite sur Hospitality News Middle East