Tandis que beaucoup se sont engouffrés dans les prémices de réouverture des établissements hôteliers et des restaurants, au Domaine de Rochevilaine, à Billiers (Morbihan), l’option va vers une stratégie globale. « À partir du 19 mai, nous aurions été en mesure d’accueillir des clients à l’hôtel, en leur permettant de prendre leurs repas au restaurant gastronomique, tout en respectant les règles du protocole fixé par le gouvernement », explique Bertrand Jaquet, propriétaire et directeur des lieux.

Bertrand Jaquet, propriétaire

Mais l’accès au restaurant aurait dû être réservé aux résidents de l’hôtel. « Que faire alors vis-à-vis des nombreux habitués des environs ? Comment leur expliquer que nous aurions dû les refuser ? Nous aurions eu du monde, c’est sûr, mais par égard pour notre clientèle proche, nous avons préféré attendre la 2e phase du déconfinement pour rouvrir complètement l’établissement. Il fallait que tous nos clients, sans exception, puissent profiter pleinement de ce lieu de villégiature. »

Une équipe de 55 personnes

Ce choix permettra, de plus, d’accueillir aussi la clientèle locale au spa marin, et en particulier à l’espace aquatique qui n’aura l’autorisation de rouvrir qu’à cette date. « Toutes les mesures seront prises pour assurer tant à nos hôtes qu’à nos collaborateurs la plus grande sécurité », ajoute Bertrand Jaquet.

Tout au long de la fermeture, le contact a été régulièrement entretenu avec ces derniers, et d’ores et déjà, les équipes (les 55 personnes repartent) s’affairent avec enthousiasme à cette réouverture (…) Lire la suite sur Ouest France