Ile de la Réunion | Patrick Serveaux : “nous allons fermer des établissements parce que nous n’avons pas de clients”

Patrick Serveaux, président de la l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, était l’invité d’Antenne Réunion pour évoquer les conséquences du retour des motifs impérieux sur le tourisme.

26

Le retour des motifs impérieux, “un coup d’arrêt”

“On a eu un bon mois entre le 15 décembre et le 15 janvier avec une belle activité, que ce soit pour la restauration, l’hôtellerie ou les autres métiers du tourisme. C’est un coup d’arrêt qui sonne aujourd’hui parce qu’il y a eu la septaine avec des appréhensions qui n’étaient pas très claires et puis maintenant les motifs impérieux.”

Un risque sanitaire présent

“Certainement que les conditions sanitaires ne sont pas bonnes ou ne seront pas bonnes, parce que quand on examine les chiffres on voit que malgré la présence des touristes au mois de décembre, les chiffres ne sont pas dégradés.”

“Depuis cette semaine, des familles reviennent à La Réunion et le risque est fort de voir ces chiffres se dégrader. Le variant sud-africain du virus commence à arriver à La Réunion. C’est là qu’est le risque.” (…) Lire la suite sur L’info.Re

Publicité 3