Avance rapide jusqu’à aujourd’hui, et vous pouvez localiser, visiter et réserver une chambre du bout de la main alors que vous êtes assis sur la banquette arrière d’un taxi que vous avez appelé il y a quelques instants à partir du même appareil.

Qu’est-ce que le «metaverse» ?

Le « metaverse », parfois traduit « métavers » dans la langue de Molière, est un mot construit sur les termes « meta » (autour) et « verse » (univers). Un terme qui signifie donc grossièrement «univers parallèle » ou « univers alternatif ». Sous-entendu, un monde numérique où les humains finissent par vivre et interagir ; un monde qui se superpose au monde physique.

Le metaverse a encore une définition très floue. Mais on peut dégager de façon empirique au moins trois critères clés et structurants :

  • Premier critère, le metaverse doit singer le monde réel. C’est-à-dire tenter de l’imiter  mais sans en être une copie exhaustive ou réaliste. Un metaverse peut donc permettre aux utilisateurs d’évoluer dans des mondes fictifs ou avec des personnages fictifs, mais tout cela en gardant une partie des codes du monde réel.
  • Deuxième critère, le metaverse est accessible par un moyen informatique de façon rapide et intuitive (smartphone, ordinateur, télévision…).
  • Troisième critère, le metaverse est persistant, c’est-à-dire que ce monde alternatif existe de manière continue, comme le monde réel. Quand un utilisateur se déconnecte, le metaverse continue d’évoluer sans lui. C’est sans doute le critère le plus important, puisqu’il crée une addiction et une adhésion de masse, en provoquant un effet FOMO (Fear Of Missing Out, littéralement la peur de manquer quelque chose) : l’utilisateur reste connecté ou se reconnecte régulièrement, car il a peur de manquer quelque chose lors de ses absences.

Le metaverse est donc un terme qui désigne un ensemble très large de possibilités. En réalité ce terme couvre plus un concept qu’une technologie, plus un idéal de société qu’une vraie innovation de rupture, plus une forme d’organisation sociale qu’une création technique ou scientifique. L’idée est simple : permettre aux humains de vivre de plus en plus dans un monde virtuel. Voire de substituer le monde virtuel au monde réel.

Alors, quelle est la prochaine étape ?

Le métaverse est devenu un sujet du jour pour beaucoup, pas seulement avec le changement de marque de Facebook, bien que cela ait probablement beaucoup à voir avec ce qui a semblé être une secousse soudaine. Au lieu de cela, le métaverse est la prochaine étape dans l’évolution du Web. Internet est passé de quelques ordinateurs gardant les codes nucléaires dans les années 70 à aujourd’hui : plus de trois milliards d’utilisateurs et plus encore, tous connectés à Internet. Bien que généralement compris comme réalité virtuelle, le métaverse englobe également la réalité augmentée ou augmentée. Avec AR inclus, il y a actuellement 85 millions d’utilisateurs de métaverse dans le monde.

En termes simples, le métaverse est un espace virtuel partagé dans lequel les utilisateurs interagissent et sont « présents » en tant qu’avatars virtuels. Le métavers est plus que le parc à thème, cependant; c’est toute la zone. Le métaverse existe en temps réel, mélangé sur différentes plates-formes et combine le contenu généré par les utilisateurs au sein de la plate-forme. Plus important encore, ceux du métavers ont une pleine autorité sur ce qu’ils font. Plusieurs utilisateurs peuvent interagir, tandis que d’autres peuvent simplement se cacher dans un coin.

Opportunité, opportunité.

Les hôtels et autres entreprises basées sur l’expérience ont amplement l’occasion de se promouvoir et de promouvoir leur marque au sein du métaverse. La publicité traditionnelle est déjà disponible. Pensez aux panneaux d’affichage ou aux affiches à la place des bannières publicitaires. Maintenant, voyez plus grand. Les clients potentiels peuvent visiter votre propriété virtuellement, dans le métaverse, et réserver immédiatement. Ils ne pourront pas sentir le nombre de fils de vos draps, mais ils sauront exactement à quoi ressemblera leur pièce.

La clé d’un marketing réussi au sein du métaverse est de créer des expériences immersives, dans lesquelles les utilisateurs expérimentent votre marque comme s’ils étaient sur votre terrain. De plus, il adapte cette expérience à ce que vous savez déjà de cet utilisateur. Le métaverse n’est pas simplement une extension d’Internet en tant qu’expérience ; c’est aussi une extension de la collecte de données qui se poursuit depuis aussi longtemps que le commerce électronique est actif.

Ainsi, bien que vous ayez probablement déjà testé les titres, les images et d’autres éléments de vos annonces Web et de votre site Web, les expériences peuvent continuer à être affinées et présentées aux utilisateurs pour générer des conversions et trouver des moyens de mieux présenter votre propriété.

La prochaine frontière

Le métavers peut avoir l’impression d’en être à ses balbutiements, et à bien des égards, il l’est certainement. Mais à mesure que la technologie continue de progresser, la vitesse à laquelle elle progresse augmente également. Il n’est pas trop tard pour embarquer et faire partie de la prochaine révolution de la technologie hôtelière.


Publicité 4