Diplômé en 2003 de Paul Augier, Nice (profitons-en pour rendre hommage à M. Prosperi, qui fut le talentueux Directeur de ce lycée hôtelier de 1994 à 2008 et  qui est actuellement à la tête du Comité Préparatoire école Paul Bocuse Hokuto, Japon), la carrière professionnelle de Matthias a véritablement démarré avec son poste de Duty Manager au Royal Barrière à Deauville.

Lobby de l’hôtel avant sa reprise par Accor. Cet hôtel inauguré en 2020 avait fermé ses portes 8 mois après @credit Hotel Atrium

S’ensuivit par la suite une collection d’établissements, tous plus prestigieux les uns que les autres : Le Relais et Châteaux Capest en Martinique en qualité d’assistant F&B, l’Intercontinental Moorea pendant 2 années puis l’Hermitage de Monaco.

C’est en 2006 qu’il fit ses premiers pas sur le territoire helvétique en devenant le Directeur des Opérations Restauration du Movenpick Genève. À l’issue de sa mission de 2 ans, il revint en France pour superviser le Mercure Dijon Centre. S’ensuivit après la préparation de l’ouverture du Best Western Les Sept Fontaines à Tournus.

En 2020, il reprit l’un des établissements Temmos, désormais propriété du Groupe Schroders, le Mercure Chamonix Les Bossons, poste qu’il occupait jusqu’à sa récente nomination.

Matthias Koerber, Ulrich Enzinger,
Peter Schulze@Tristar Hotelgruppe

Beaucoup de travail en perspective mais nul doute que Matthias saura mener à bon port ce nouveau bateau genevois et surtout, les collaborateurs peuvent compter sur un manager aux qualités humaines réelles.

Toute la rédaction de La Tribune de l’Hôtellerie souhaite bonne chance à Matthias.

Publicité 4