Evian veut racheter l’hôtel Beau Rivage, théâtre de l’attentat contre Camille Blanc

Le dernier conseil municipal d’Evian a permis de faire le point sur le dossier de l’ancien hôtel Beau Rivage située juste derrière la mairie. Depuis quelques mois, ce bâtiment complètement à l’abandon refait parler de lui.

10

Al’occasion des 60 ans de l’attentat contre Camille Blanc, maire d’Evian de 1945 à 1961, le sujet de l’ancien hôtel Beau Rivage refait surface. La municipalité fait part de son intention de racheter l’édifice. Une délibération au conseil municipal de fin mai a permis d’en savoir plus sur l’avancement de ce dossier que la mairie espère boucler d’ici la fin de l’année.

Une multitude de propriétaires

Le document présenté aux élus permet de mieux comprendre pourquoi l’édifice est resté à l’abandon pendant des années. L’ancien hôtel a, dans un premier temps, été divisé en 49 lots dans le cadre « d’une opération de défiscalisation ». Des copropriétaires ont ainsi acquis un ou plusieurs lots. Après l’échec en 2009 des travaux de rénovation et de réfection des parties communes, plusieurs lots ont été hypothéqués, certains sont détenus par un liquidateur judiciaire. Depuis, une société s’est manifestée pour racheter l’ensemble des parts de la copropriété avec « une opération dont le montant total de marge brute était annoncé à un million d’euros ».

266 000 euros négociés

Désireuse de récupérer ces lots, la municipalité a fait valoir son droit de préemption en janvier dernier auprès de ce nouvel acteur qui a décidé de contester en s’appuyant sur l’absence de préemption sur le premier lot. Ce « loupé » selon (…) Lire la suite sur Le Messager