À Noirmoutier, comme ailleurs en Vendée, l’arrivée des vacances de Pâques donne généralement le coup d’envoi de la saison touristique. Mais cette année, le temps semble s’être arrêté…
« Comme dans le reste du département, tout est à l’arrêt. Il n’y a plus aucune activité, excepté les commerces alimentaires. Habituellement, la saison commence maintenant, surtout en hôtellerie et un peu dans les campings. Les professionnels sont en attente de chaque nouvelle info. Est-ce que l’activité reprendra en mai pour les ponts, le week-end de l’ascension ? On n’a aucune visibilité », explique Pascal May, directeur de l’office de tourisme de l’île de Noirmoutier. Les mesures de confinement laissent les commerçants dans l’incertitude. Les vacances de Pâques, « c’est un gros mois. Ce n’est pas les mêmes clients que d’habitude, pas les mêmes achats », explique Christine Vieuxbled, propriétaire du tabac et maison de la presse La presse de l’île d’Her. Cartes postales, livres, magazines… Ce sont tous ces « achats plaisirs » qu’elle ne pourra pas écouler. « En avril, on va perdre beaucoup. On ne pourra pas rattraper la trésorerie de la fin d’hiver. »

Publicité 3