Christian Constant prend sa retraite, Cyril Lignac lui succède à la tête de son restaurant

L'ex-juré de Top Chef a annoncé qu'il allait donner les clés de son Café Constant, dans le 7ème arrondissement de Paris, à Cyril Lignac, rapporte Le Parisien. Christian Constant était à la tête de cet établissement depuis un quart de siècle ans.

40

Le 30 septembre, les habitués du Café Constant ne pourront plus voir Christian Constant, présent rue Saint-Dominique depuis 25 ans, aux fourneaux de cette institution du 7ème arrondissement de Paris. Le chef étoilé de 71 ans a en effet décidé de rendre son tablier, comme l’annonce Le Parisien ce dimanche 19 septembre. Celui qui fut juré du concours Top Chef pendant les cinq premières saisons a entrepris de se retirer des affaires il y a deux ans. En plus de cela, il avait déjà revendu, en 2019, son restaurant étoilé situé dans la même rue que le Café Constant, le Violon d’Ingres, rue Saint-Dominique, mais aussi son bistrot chic, les Cocottes Tour Eiffel qui, comme son nom l’indique, proposait à la carte des recettes cuites dans des cocottes en fonte. Christian Constant, propriétaire de quatre restaurants à Paris et deux dans son Sud-Ouest natal, a déclaré au Parisien : « Je ne suis pas fatigué ni usé, mais je n’ai pas envie de jouer les vieux chefs qui mettent leur veste chaque matin, mais qui ne font plus rien. »

Cyril Lignac promet de conserver l’esprit du café

« Il faut savoir passer la main« , a-t-il ajouté. Et son successeur au Café Constant est bien connu : il s’agit de Cyril Lignac ! Le chef cuisinier star de M6, qui a récemment cartonné dans Tous en cuisineconnaît bien Christian Constant puisqu’ils ont tous deux participé aux premières saisons de Top Chef. Selon Le Parisien, Cyril Lignac, actuellement chef et propriétaire de nombreux restaurants et pâtisseries dans la capitale, a assuré qu’il conserverait l’esprit du café insufflé par le chef Constant, en gardant quelques plats emblématiques de la carte. D’ailleurs, les afficionados de la cuisine de Christian Constant pourront venir savourer, jusqu’au 25 septembre, des plats signatures qui ont fait son succès, comme la fine gelée d’araignée et crémeux de tourteau à l’infusion d’herbe.

Transmettre sa passion

L’ex du Crillon, également passé par le Ritz et Ledoyen, est désormais animé par d’autres envies. La première : transmettre sa passion aux jeunes générations qui débutent dans la cuisine. « J’ai envie de faire de la formation dans les écoles de cuisine et du conseil auprès des restaurateurs« , a-t-il confié. Mais ce n’est pas tout. Il souhaite aussi (…) Lire la suite sur Tele Loisirs

Publicité 4