Accueil A la une

Blois : le chef étoilé Christophe Hay prend tous les risques avec Fleur de Loire

Christophe Hay prépare activement son installation dans son nouvel établissement à Blois. Fleur de Loire ouvrira rive gauche le 13 juin 2022, le jour de ses 45 ans. Le début d'une nouvelle aventure.

39
Blois

C’est au château de Blois que Christophe Hay avait annoncé en février 2021 son futur déménagement à Blois et la création dans l’ancienne maison de retraite Gaston-d’Orléans de son nouvel établissement Fleur de Loire comprenant un restaurant gastronomique, un deuxième restaurant, un hôtel cinq étoiles et un kiosque à pâtisseries.

Presque un an plus tard, tandis que les travaux battent leur plein, le chef étoilé a de nouveau choisi la résidence des rois de France pour faire le point, mais aussi préciser la répartition exacte des rôles.

Un loyer mensuel de 75.000 euros

« Yvan Saumet m’a soumis son projet en décembre 2018. Nous sommes tombés d’accord, mais nous ne sommes pas associés. Il est propriétaire des lieux et moi, j’investis 7 millions d’euros pour tout aménager. Chaque mois, je lui paierai un loyer de 75.000 euros. Je suis seul avec les banques qui me suivent. » En clair, les risques, c’est lui qui les prend. « Depuis que je suis sorti du lycée hôtelier, j’ai toujours su saisir les opportunités. C’est un très gros projet qui va me permettre d’évoluer dans ma vie personnelle et professionnelle. »

Si je prends le risque de tout perdre, ce n’est pas pour stagner

Installé à Montlivault depuis 2014, Christophe Hay a conquis dans son restaurant de La Maison d’à côté sa première étoile en 2015, puis une deuxième en 2019. Le Gault & Millau l’a désigné cuisinier de l’année 2021. « Si je m’installe à Blois, si je prends le risque de tout perdre, ce n’est pas pour stagner. C’est bien entendu pour grimper sur la dernière marche. »

Lorsque le guide Michelin sortira le 22 mars prochain, si tout va bien, Christophe Hay conservera ses deux étoiles. « Il sera juste précisé que j’ouvrirai mon nouveau restaurant le 13 juin, le jour de mes 45 ans. » Il disposera alors de six mois pour démontrer qu’il mérite toujours ses précieuses étoiles, sinon davantage…

Quant à La Maison d’à Côté, elle fermera définitivement le 2 mai 2022. « Je sais déjà que ce sera un moment riche en émotion. Mais je n’irai pas bien loin. » Juste à une dizaine de kilomètres en aval du fleuve royal. Une proximité qu’il juge absolument essentielle. « La Loire, c’est ma fibre et mon lien avec ma cuisine. »

Le nouveau nom de son restaurant gastronomique proposant une quarantaine de couverts sera tout simplement « Christophe Hay ». Son deuxième, d’une capacité de 50 couverts et 30 en terrasse, ne sera plus un bistrot. Il portera le nom d’Amour blanc, une carpe asiatique qui a du caractère. Le ticket moyen y sera de 45 euros et Christophe Hay le conçoit comme « la continuité d’une expérience gastronomique ».

Fleur de Loire, ce sera aussi un hôtel 5 étoiles avec piscine et spa qui proposera 44 chambres dont 4 suites en duplex de 80 m2 et 7 de 50 m2. Avec, en prime, une orangerie comme au temps des châteaux où seront cultivées quinze variétés d’agrumes. Dans le quartier Vienne, le chef disposera également, comme à Montlivault, de ses propres jardins dédiés à la permaculture sur un terrain de 1,5 hectare avec 2.000 m2 de serres.

« Je ne suis pas positionné sur le luxe » (…) Lire la suite sur La Nouvelle République

Translate »