USA | New York : les touristes reviennent, un à un

Les rues anciennement désertes autour du Metropolitan Museum of Art se remplissent de nouveau de visiteurs. Les halls des hôtels sont un peu plus bondés. Au centre-ville, les visiteurs ont recommencé à prendre des égoportraits avec la statue du Charging Bull, près de Wall Street.

8

 

Les touristes qui avaient abandonné les musées, les hôtels et les sites culturels de New York quand la pandémie a frappé l’an dernier y reviennent un à un, alors qu’on relâche tranquillement les mesures de confinement.

Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant que le quartier des théâtres, toujours fermé, soit repris d’assaut par des visiteurs internationaux.

Mais récemment, des données comme le taux d’occupation des hôtels et la fréquentation des musées sont en hausse, grâce aux touristes intérieurs et à ceux qui viennent passer une journée dans la Grosse Pomme et qui ne se formalisent pas de l’absence de la frénésie habituelle.

« J’avais toujours voulu visiter New York, après l’avoir vue dans les films », a dit Chazmin Fuhrer, une Californienne de 26 ans qui était en ville pour quelques jours, pour l’anniversaire d’une amie.

Assise à une table sur Times Square pendant que trois amuseurs publics dansaient un peu plus loin, la jeune femme a dit comprendre que la ville n’était pas aussi démente que d’habitude, mais ça lui va.

« C’est plutôt agréable avec moins de gens », a-t-elle dit, avant de souligner que les foules prépandémie l’auraient rendue nerveuse en raison du virus qui circule. (…) Lire la suite sur La Presse